Faits divers

Vals : une mygale trouvée dans un olivier de jardinerie

Drôle de surprise. Les pompiers sont intervenus chez Tridôme, à Vals-près-Le-Puy, ce mercredi 24 juillet aux alentours de 11h, pour déloger une petite mygale toxique installée dans le tronc d'un olivier.

> Mise à jour : 18h 
Intervention peu banale pour les sapeurs-pompiers du Puy-en-Velay. Ce mercredi 24 juillet, vers 11h20, une espèce toxique de mygale a été trouvée dans le tronc d'un olivier vendu en jardinerie. Bien qu'elle soit de petite taille, les sapeurs-pompiers sont allés la déloger à l'aide d'épais gants de sécurité. Un effet d'optique sur les photos que l'on nous avait proposées nous a, dans un premier temps, induit en erreur. L'araignée n'était pas de la taille d'une main mais plutôt... d'une pièce de 2€, soit environ 3 cm en comptant les pattes.

Arrivée en Haute-Loire avec l'arbre
La jardinerie Tridôme de Vals-près-Le-Puy a alerté les soldats du feu après avoir aperçu cette araignée dans l'un de leurs arbres en vente. Peu habitués à intervenir sur ce genre de situation, les pompiers sont arrivés avec un véhicule d'interventions diverses et se sont équipés de gants pour chiens et chats, de pinces et de courage pour récupérer l'animal. Résidente d'un tronc d'olivier, la mygale est arrivée en Haute-Loire en même temps que celui-ci.

Une mygale andalouse
Les oliviers provenaient d'Andalousie, en Espagne, ce qui a permis d'identifier l'espèce de l'arachnée : une mygale andalouse, noire, de près de 3-4 cm. La plus grande espèce vivant en Europe. Elle est toxique et réputée comme dangereuse bien que l'homme ne puisse pas en attester directement - elle en a peur et s'enfuit à sa vue. 

Elle n'a pas survécu à l'intervention
Le directeur du magasin, Sauveur Falki, nous a expliqué par téléphone qu'une cliente avait appelé le magasin après avoir trouvé une araignée peu commune dans sa piscine. "Nous avions importé les arbres au mois de mars - avril. Ce sont des oliviers vieux de 500 ans, il n'y avait plus besoin de vérifications sanitaires." Il a ensuite remarqué une toile d'araignée spécifique aux mygales sur l'un des troncs : "On a mis une sauterelle pour être sûr, la mygale est sortie l'espace de quelques secondes mais était trop rapide pour qu'on puisse bien la distinguer." Grâce à l'intervention des pompiers et de fumigènes, elle a été capturée. A l'heure qu'il est, elle est morte, trop secouée par ces rebondissements.

"J'ai appelé les cinq clients a qui nous avions vendu des oliviers. Je les ai alerté et leur ai dit qu'il fallait qu'il regarde à la base du tronc. S'ils trouvent des toiles suspectes, ils m'appelleront", a précisé le directeur.


A.L.

Réagissez !

Voir les 8 commentaires   Déposer un commentaire

  • l - le 29 juillet 2013 - 17h33 Signaler un abus
    bonjour a tous des oliviers en haute loire des lentilles au bord de la mer super

  • rj - le 27 juillet 2013 - 20h24 Signaler un abus
    Oulala, le bambou est aussi à la mode, attention, si vous en achetez qu'un panda ou, pire un tigre ne soit caché dedans...

  • r - le 26 juillet 2013 - 23h22 Signaler un abus
    Les pompiers interviennent pour une petite mygale de 3cm , mais pas pour un nid de guepes ou frelons de plusieurs milliersd'insectes, chercher l'érreure???

Voir les 8 commentaires   L'ajout de commentaires à un article n'est plus possible au delà de 30 jours.