Vague de chaleur en Haute-Loire, les points d’eau pris d’assaut sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Vague de chaleur en Haute-Loire, les points d’eau pris d’assaut

Date : 10/08/2020 | Mise à jour : 10/08/2020 16:17
Partager

Jusque-là en alerte jaune canicule, le département est passé orange ce dimanche 9 août. Avec des températures qui montent au-delà de 30 degrés, les altiligériens tentent de trouver la fraîcheur dans les points d’eau du département.

Tout comme l’année dernière, la France est reparti pour un épisode caniculaire. Ce lundi 10 août, 54 départements ont été placés en vigilance orange, 15 en vigilance rouge et 20 en jaune. Et selon Météo France, cet épisode pourrait être l’une des plus intenses de cette dernière décennie, tandis que ces températures devraient perdurer au moins jusqu’à mercredi prochain. C’est donc sans surprise qu’on trouve de nombreux altiligériens profitant des quelques plages du département, comme celle du lac du Bouchet.

En quête d’ombre et d’eau

Arrivé au lac du Bouchet, il n’est pas rare de voir une interminable file de voitures garées au bord de la route. C’est le cas ce lundi, mais bizarrement, on ne voit personne sur la plage du lac. Un brin paradoxal pour une journée où le mercure frôle les 32 degrés. Mais la subtilité est ici : pour distinguer la moindre silhouette, il suffit de tourner la tête, et s’apercevoir que les propriétaires de ces voitures sont en fait cachés sous les arbres, à la recherche de la moindre étendue d’ombre que ces derniers peuvent leur offrir. Mais celle-ci est rare, et certains doivent s’éloigner de l’eau pour la trouver, comme Christelle du Puy-en-Velay : « il n’y avait plus beaucoup de place à l’ombre près de la plage, on a préféré s’en éloigner et s’installer au bord du chemin qui fait le tour du lac, c’est plus calme et plus au frais » lance-t-elle.

« Impossible de rester chez soi »

Nathalie, du Puy-en-Velay, dénonce ces fortes températures : « c’est incroyable, chaque année j’ai l’impression que c’est de pire en pire. Je suis en congé en ce moment, et c’est impossible de rester chez soi toute une après-midi au vu de la chaleur. La seule alternative, c’est d’aller se baigner et de rester dans l’eau ». Même constat pour Olivier, de Brives-Charensac : « le mois d’août, c’est vrai qu’il fait trop chaud, et il faut trouver des activités pour les enfants. Du coup on va se baigner au lac du Bouchet au moins deux fois par semaine. C’est gratuit et avec le contournement on y est en 20 minutes à peine ». Bastien, du Puy-en-Velay, préfère quant à lui relativiser : « après tout c'est l'été, on ne va pas se plaindre d'avoir un peu de soleil ». Mais il se peut que ce soleil soit de courte durée, avec des orages qui risquent d'éclater ce jeudi et tous le week-end.

F.R

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...