Vague d'indignation après l'appel d'une association étudiante à la pédophilie sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Vague d'indignation après l'appel d'une association étudiante à la pédophilie

Date : 12/02/2018 | Mise à jour : 12/02/2018 16:07
Partager

Une association d’étudiants en médecine lançait une invitation la semaine dernière pour une soirée de carnaval le 16 février où il était question de... pédophilie et de viol. Après les réactions et les indignations dans les commentaires, l’association Acfa Carabin s’est dissoute samedi. Sos Racisme réagit aussi ce lundi.

Mais l’université Jean Monnet de Saint-Etienne ne veut pas en rester là. Une enquête interne est ouverte et la présidente, Michèle Cottier, souhaite des sanctions. Depuis samedi, la Page Facebook de l'Acfa a été désactivée.

L’association Acfa Carabin est une association dissidente de l'université de Saint-Etienne qui n'est pas liée à l'Association Des Etudiants en Médecine de Saint-Etienne (ADEMS).

Dans un communiqué, SOS Racisme Loire rappelle avoir "déjà mis en garde en décembre 2017, suite à une plainte auprès de notre service juridique. Nous avions juste fait un rappel de la loi [...] Sos racisme Loire leur avait expliqué que, même sur le ton de l'humour tout ne peut pas être dit. En rappelant que le racisme est un délit puni par la loi. Des personnes (étudiants) avaient été offensées par leur post prétendument humoristique". L’association avait alors fait un autre post pour s'excuser. SOS Racisme Loire "déplore une fois de plus les propos inutilement violents, abjects et nauséeux de l'association ACFA". Même si l’association annonce sa dissolution, "nous demandons à Monsieur le Procureur de se saisir du dossier et que la lumière soit faite sur ces comportements scandaleux et répétés", termine SOS Racisme Loire.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire