VIDEO. Loi travail : 2 à 3 000 manifestants au Puy sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

VIDEO. Loi travail : 2 à 3 000 manifestants au Puy

Date : 28/04/2016 | Mise à jour : 29/04/2016 07:09
Partager

La mobilisation a réuni deux fois moins de manifestants que le 31 mars dernier, qui était cependant le plus gros rassemblement au Puy depuis 2010.

Les syndicats ne s'attendaient pas à battre un record puisque certaines zones sont encore en vacances et que la multiplication des mobilisations ne facilite pas les affluences monstres. Comme toujours dans ce type de mouvement, la difficulté est aussi de s'inscrire dans la durée.

"Une attaque contre les conquêtes sociales dans notre pays"

"De l'argent il y en a, où ça ? Dans les poches du patronat". "El Khomri, ta loi on en veut pas". "El Khomri, arrête tes conneries". Sous ces slogans, entre deux pétards, oeufs, cornes de brume et masques contestataires, la foule défile. Des lycéens en masse, des anonymes non syndiqués, des salariés du public et du privé... La liste est longue pour décrire la foule bigarrée qui s'est rassemblée place du Breuil au Puy-en-Velay.
La plupart des manifestants présents ce jeudi considèrent que ce projet de loi "exauce les demandes récurrentes du Medef", quand d'autres dénoncent "une attaque contre les conquêtes sociales dans notre pays".

Globalement, la mobilisation a baissé de moitié par rapport à la dernière manifestation du 31 mars : 170 000 personnes ont défilé en France selon la police. Un demi million selon les syndicats.

Une belle mobilisation tout de même

On compte environ moitié moins de participants, au Puy-en-Velay ce jeudi matin, pour cette nouvelle manif' nationale contre la loi travail. Une belle mobilisation tout de même avec 2 à 3 000 personnes. Pas mal de lycéens en tête du défilé et une grosse centaine de militants de Nuit debout en queue de cortège.
Parmi les syndicats mobilisés (CGT, FO, FSU, Solidaires), on peut signaler la présence de la CFTC départementale, alors que sa direction nationale n'appelle pas à manifester. Le défilé a déambulé jusqu'à la préfecture et à la fin, Nuit Debout proposait un pique-nique tiré du sac.
Prochains rendez-vous manif, ce dimanche 1er mai et mardi prochain.

>> Retrouvez ci-dessous notre reportage vidéo :

 

 

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteEL le 28 avril 2016 - 13h44
Je n'ai pas pu venir... Pas de quoi mettre de l'essence dans ma voiture :/ Je devais choisir entre garder un minimum pour pouvoir emmener mon fils à l'école ou aller exprimer mon désarroi. Quel choix ! Eh oui ! Toutes les offres qui entrent dans mon domaine de compétences ne proposent que... des contrats "aidés", et j'ai épuisé mes droits. J'aurais vraiment voulu être là. 600€ par mois, seule avec un enfant à charge. No coment. Virons ces charlatans de la politique!

Signaler un abus