Une station de décapage en libre-service à Montreynaud sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Une station de décapage en libre-service à Montreynaud

Date : 03/12/2018
Partager

La start-up Lance Verte met à la disposition des particuliers une station de décapage écologique en libre- service.

Une heure pour décaper un vaisselier, 15 minutes pour un volet… La start-up stéphanoise Lance Verte, implantée sur la pépinière d’entreprises de Montreynaud, met à disposition des particuliers une station de décapage en libre-service. Unique dans la région ! Le prix : 25 euros la demi-heure. Comment ça marche ? Le système de Lance Verte fonctionne sur le principe de l’aérogommage : la machine, équipée d’un pistolet, projette de l’air à haute pression et un matériau abrasif. L’alchimie entre les deux permet de décaper, sans effort (mais avec un peu de bruit et de poussière) tous les matériaux à base de bois, pierre et métal. Lancée en avril dernier, elle connait déjà un succès important. « Nous avons déjà plus de 110 clients, dont certains viennent de loin. Nous avons eu des demandes de personnes venant de Lyon, de la Haute-Loire etc », explique Florian Bonny, le dirigeant de cette petite entreprise de 5 personnes. « L’aspect pratique et écologique les interpelle. L’abrasif est complètement naturel et recyclable. Il permet d’éviter tous les produits chimiques actuellement sur le marché ».

Lavage auto

Le jeune entrepreneur avait créé Lance verte en 2014, alors qu’il n’avait que 23 ans, en parallèle de ses études d’ingénieur industriel. Son activité historique : le décapage dans les habitations (murs, plafonds, chalets etc) et en atelier (meubles…). Depuis, il a diversifié son offre et propose donc cette station en libre-service mais aussi des machines en location pour décaper à domicile ainsi que du décapage industriel. Il a aussi lancé récemment un service de nettoyage auto. De grandes entreprises lui font déjà confiance. « Nous sommes sur les mêmes valeurs écologiques. Les rouleaux à haute pression traditionnels consomment 360 litres d’eau. Juste pour nettoyer un véhicule ! Notre procédé nécessite un demi verre d’eau, un produit écologique et un peu de travail manuel. L’intérêt est donc double : nous créons aussi des emplois non délocalisables ».

S. G. 

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteS le 4 décembre 2018 - 01h36
Un demi verre d'eau pour laver une voiture : soit j'ai mal lu, soit il y a une erreur de frappe ... Il faut nous expliquer. Perso, un demi-verre d'eau me suffit tout juste à me brosser les dents.

Signaler un abus