Une start-up stéphanoise utilise une algue aux supers pouvoirs ! sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Une start-up stéphanoise utilise une algue aux supers pouvoirs !

Date : 09/02/2019
Partager

Apyforme, jeune pousse stéphanoise, développe des produits d’aromathérapie et de phytothérapie à base d’actifs naturels. Notamment, sa dernière innovation : un anti-oxydant très puissant élaboré à partir d’une algue asiatique.

Ecklonia Bicyclis. C’est le nom, un peu barbare, d’une algue brune récoltée principalement en Asie. Une algue aux supers pouvoirs qu’exploite la start-up stéphanoise Apyforme, dans une formule innovante. « Elle a quatre actions majeures : c’est un antioxydant très puissant, un anti-inflammatoire, elle a aussi un effet neuroprotecteur et un effet sur les défenses immunitaires. Cette algue est très connue en Asie. En Corée, on voit même des mamies plongeuses les récolter. En revanche, son actif n’était pas exploité sous cette forme jusqu’ici », explique Yoann Bonnassieux. « Nous avons travaillé longtemps pour élaborer notre formule ».

En croissance

Ancien directeur commercial d’un laboratoire étranger d’aromathérapie, Yoann Bonnassieux a fondé Apyforme en mai 2017. Son créneau : l’aromathérapie et la phytothérapie. Il a déjà une gamme de plusieurs produits : un gel de massage pour les articulations et les muscles à base d’huiles essentielles, un complément alimentaire pour les articulations, du magnésium de haute qualité et donc cet antioxydant innovant à base d’algues. Accompagné par des experts, il élabore lui-même ses formules. En 2018, via son site de e-commerce, sa présence sur Amazon et ses partenariats avec des professionnels de la santé, il a vendu déjà vendu 9.000 unités de ses produits. Objectif en 2020 : 40.000. Le start-upper, qui fait actuellement produire par des sous-traitants, pourrait internaliser la production prochainement. Sous trois ans, il devrait recruter 3 à 5 personnes. Apyforme vient d’intégrer le Village By CA, pour un accompagnement de son développement et de ses innovations.

S. G.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...