Une première étape reposante sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Une première étape reposante sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Date : 09/09/2012 | Mise à jour : 10/09/2012 17:43
Partager

Le portail est ouvert, et les premiers marcheurs peuvent se reposer à l’ombre des frênes sur les deux tables en bois qui les accueillent, à la Cabourne, dans le village de Saint-Privat-d'Allier.

Et elles sont bienvenues ces deux tables pour soulager les marcheurs de leurs sacs. Car, ici, au gite de la Cabourne, c’est le terme de la première étape pour les pèlerins qui ont quitté le Puy-en-Velay tôt le matin.

Le repos du pèlerin


Et les jambes sont souvent lourdes, car le corps et l’organisme viennent d’affronter la première journée d’une longue série d’autres qui s’annoncent. Mais c’est bien connu, la première fois est toujours la plus difficile.
Alors les pensionnaires d’un soir découvrent leur hébergement pour la nuit, et au gite de la Cabourne, au cœur du village pittoresque de Saint-Privat-d ‘Allier, ils ont à leur disposition, depuis 2010, un établissement qui a été entièrement rénové et repensé.
Propreté, espace, fonctionnalité et déco sont les maitres mots qui ont guidé les 2 associés qui se sont lancés dans cette aventure.

Dormir dans de bonnes conditions et à un prix raisonnable


C’est Christophe qui accueille les pèlerins,
« Pendant la saison, qui est exceptionnellement longue, de mars à novembre, nous travaillons quasi exclusivement avec les pèlerins, puis sur l’autre partie de l’année, nous sommes ouverts sur réservations pour les fêtes de familles, les cousinades ou autres. Nous pouvons accueillir 47 personnes dans des chambres de 2, 4, 5 ou 6 personnes. »
« Nous avons fait le choix de la montée en gamme à l’occasion de la rénovation, car déjà à l’époque une part non négligeable des pèlerins recherchaient des lieux de repos de bonne, voire de très bonne qualité, tout en restant dans des budgets raisonnables !! C’est le compromis que nous avons décidé de leur proposer. Et ça fonctionne plutôt bien ! La saison est satisfaisante. »

La demi-pension est proposée


Côté cuisine, c’est l’univers d’Hélène,
« Tous les soirs nous avons des pensionnaires qui après avoir mangé un sandwich sont très heureux de profiter d’un repas en mettant les pieds sous la table, et c’est moi qui suis à la manœuvre ! »
« Nous avons la chance de recevoir des gens du monde entier, l’année dernière nous avons enregistré pas moins de 63 nationalités différentes. Les plus nombreux sont les Allemands, c’est une super clientèle, très sympa et très facile à vivre ! Nous avons plus de 50% de clientèle étrangère»

Pour les jambes lourdes, tout est prévu


Cette première étape de pèlerinage est traditionnellement une étape où les marcheurs peuvent abandonner car la fatigue physique est importante, c’est pour cela que les hôtes proposent en partenariat avec une prof de gym, des séances d’étirements et assouplissements qui sont bien appréciés.

SB. S

 
Partager

Vous aimerez aussi