Une marque 100% made in Loire s'exporte au Japon sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Une marque 100% made in Loire s'exporte au Japon

Date : 03/09/2014 | Mise à jour : 16/10/2015 14:55
Partager

Alors que le froid est de retour sur le département, coup de projecteur sur les pulls Cabane. Ces vêtements conçus et fabriqués localement plaisent à l'étranger. 

"Je mise tout sur l'export pour réaliser du volume de ventes", lance Alix Briffaud. La jeune femme de 28 ans est la fondatrice de Cabane, une entreprise basée au Mixeur de la Cité du design à Saint-Etienne. Elle crée des gilets, pulls et cardigans. Depuis quelques semaines, sa marque est distribuée au Japon, où un propriétaire de 5 boutiques de vêtements l'a repérée. Ses créations sont également disponibles aux Pays-Bas et en Belgique.

"J'ai participé aux salons Capsule, à Paris, ce qui m'a permis de rencontrer ces acheteurs étrangers". Ses collections pour hommes et pour femmes ont séduit des magasins indépendants dans ces pays : "je pense que c'est grâce au fait que mes vêtements soient fabriqués en France, et même particulièrement dans la Loire, car ils apprécient qu'un produit vienne d'une région spécifique", indique la créatrice. Depuis un an, sa marque est passée de 19 à 30 points de vente. 

Les produits Cabane sont distribués dans 26 boutiques en France, "principalement dans le Nord". Il existe deux points de vente à Saint-Etienne : chez Chérie Chérie et à l'atelier d'Alix Briffaud (contactez-là par mail pour prendre rendez-vous). A Montbrison, ses créations sont vendues chez L'Armoire d'Alexandra. On trouve également les pulls Cabane sur des sites marchands, dont le sien.



Elle travaille avec six fournisseurs ligériens : une modéliste de Roanne, une autre styliste modéliste du Gier, un tricoteur du Coteau, enfin les produits sont fabriqués dans des ateliers de Neulise, Saint-Etienne et Commelle-Vernay. "Mon positionnement prix et qualité est très apprécié, particulièrement au Japon et dans les pays nordiques, le fait que je ne propose que des séries limitées également", précise la designer. 

Ses mailles made in Loire sont affichées au prix de 130 euros, elles peuvent aller jusqu'à 180 euros selon les modèles. Des produits réalisés en laine mérinos, en provenance principalement d'Australie ou de Nouvelle-Zélande, "je l'ai choisie pour son filage très fin, qui ne pique pas". Elle propose désormais 10 créations pour chaque sexe : gilets, cardigans, pulls...Le tout dans un esprit très graphique pour sa nouvelle collection. Elle réalise également des robes-pulls, des sur-chemises pour homme et des débardeurs pour femme. 

Alix Briffaud a reçu au mois de juin le prix du public du Concours Talents de mode, à Lyon.



S. B. 

Vous pouvez relire ici l'interview d'Alix Briffaud, réalisée en septembre 2014 : 

Racontez-nous comment est né Cabane, qui produit des pulls, mais aussi des cardigans et gilets ?

"J'avais la volonté de créer mon entreprise depuis un certain temps. Ingénieur agronome de formation, j'ai d'abord pensé à me lancer dans ce secteur. Mais les investissements et les normes inérants à ce secteur m'ont quelque peu rebutée. Dans le cadre de mon travail dans une entreprise altiligérienne de film plastique, je me suis rendue plusieurs fois en Nouvelle-Zélande, où j'ai découvert leur travail de la laine et de la maille. Je me suis dit qu'en France il manquait des petites marques dans ce secteur, et j'ai fini par me lancer".

Vous avez fait le choix de vous installer à Saint-Etienne, à la fois pour des raisons personnelles mais aussi pour être proche de vos fournisseurs...

"Pour moi, c'était très important de réaliser un projet à taille humaine et utilisant les compétences locales. Je voulais participer à ma manière à démontrer le savoir-faire d'une région. Pour moi, fabriquer en France est surtout un gage de qualité, je ne le vois pas vraiment comme un argument de publicité. Dans la Loire, le savoir-faire est très important dans le textile. Je travaille avec."


Justement, parlez-nous de vos vêtements, que vous décrivez comme "casual chic" ?

"Je propose 4 modèles différents pour chaque sexe. Dans des coloris assez neutres : noir, blanc, gris...A la fois des cardigans, des gilets, des pulls en col V ou bateau... L'objectif serait d'arriver à 10 modèles différents pour l'homme et 10 modèles pour la femme. Je propose également des "tops" dans divers coloris. Pour l'hiver prochain, je souhaiterais me lancer dans la production de robes-pulls, survestes et surchemises, en restant dans la veine de ce que j'aime proposer : le travail de la maille."

Propos recueillis par S. B.

Photo 2 : crédit photo boutique Manifest à Montpellier

En savoir + : site internet de Cabane

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteB le 15 octobre 2015 - 18h15
Très interessant de voir qu'il n'y a pas un seul point de vente à St-Etienne..? Pas de clientèle ?... Ou "toucher" la matière ?

Signaler un abus

img_journalisteSC le 8 septembre 2014 - 01h57
Très belle initiative, modèles classiques et bien taillés mais très largement hors de mes prix : 135-160€... Je n'ai visiblement pas les moyens de me payer de la 100% Laine Mérinos Extrafine, dommage.

Signaler un abus

img_journalistewv le 4 septembre 2014 - 19h08
Excellente initiative mais pourquoi aller chercher la laine à l'autre bout du monde? N'y a t'il pas des moutons en Europe?

Signaler un abus