Une manifestation contre les "TAFTA - CETA - TISA" à Saint-Etienne sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Une manifestation contre les "TAFTA - CETA - TISA" à Saint-Etienne

Date : 06/10/2014 | Mise à jour : 11/10/2014 16:44
Partager

Ce samedi 11 octobre 2014, le collectif CAC-42 Stop-TAFTA (avec Attac-Loire-sud) participait à une journée d’action européenne contre le Grand marché transatlantique pour exiger la fin des négociations actuelles entre l’Europe et les Etats-Unis.

Les manifestants, une centaine, ont descendu la Grand'rue de Saint-Etienne avec banderoles et "concert de casseroles", au départ de la place Jules Ferry (près de Centre 2) à 10h. Ils ont termié leur action place Jean Jaurès via la Bourse du travail et la place de l'Hôtel de Ville.

 

Une manifestation contre les "TAFTA - CETA - TISA" à Saint-Etienne from Zoomdici Loire on Vimeo.


  • TAFTA - CETA - TISA ?

Le projet de partenariat transatlantique entre l’Union européenne et les États-Unis est appelé Tafta (Transatlantic Free Trade Agreement), PTCI (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement), TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership ) ou encore grand marché transatlantique. L’accord entre l’Union européenne et le Canada est appelé AECG (Accord économique et commercial global) ou Ceta (Comprehensive Economic and Trade Agreement). Le TiSA ou Accord sur le commerce des services (ACS) est quant à lui un accord plurilatéral négocié entre 23 parties (22 États et l’Union européenne au nom des 28, soit 50 États au total). Si ces accords sont signés, "C'est la fin des moratoires contre les OGM et contre les Gaz de schistes, la fin des principes de précaution sur la santé et l'environnement, la réduction assurée des droits sociaux et la fin des services publics ..." expliquent les opposants.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteG le 12 octobre 2014 - 22h53
Belle et grande cause que cette lutte contre la domination absolue des milieux d'affaires et des multinationales sur notre vie. Ce traité ne nous bénéficiera en aucun cas. Seuls les milieux d'affaires en tireront profit. C'est effectivement un des quelques sujets sur lesquels les citoyens, qu'ils soient de gauche ou de droite, peuvent se retrouver.

Signaler un abus

img_journalistePB le 11 octobre 2014 - 19h38
Je suis de droite et je suis contre nous allons nous faire bouffer par les multinationales aussi bien nous que les américains.

Signaler un abus