Une bière estampillée Saint-Vidal devrait sortir à l'été 2020 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Une bière estampillée Saint-Vidal devrait sortir à l'été 2020

Date : 01/06/2019 | Mise à jour : 02/06/2019 01:54
Partager

La forteresse de Saint-Vidal a rouvert ses portes ce samedi 1er juin 2019 pour le lancement de la deuxième saison du spectacle déambulatoire "La Mémoire d'un Peuple".

C'est sous un soleil de plomb que le mastodonte de pierres a rouvert ses portes ce samedi à l'occasion du lancement de la deuxième saison du spectacle déambulatoire "La Mémoire du Peuple". A quelques petits détails près, le spectacle en lui-même n'a pas changé par rapport à l'année dernière. Il vous propose de découvrir ou redécouvrir le patrimoine emblématique de la région Auvergne à travers un véritable voyage dans le temps où chaque pièce est l’occasion d’une rencontre étonnante avec les périodes charnières de son Histoire. De Vercingétorix à la Bête du Gévaudan, la scénographie de la forteresse surprend. Pour les nouveautés, il faudra attendre 2020. 

L'an passé, la forteresse de Saint-Vidal avait accueilli près de 40 000 visiteurs. Cette deuxième saison est donc qualifiée d'événement culturel et touristique. Mais l'événement ne fait pas que des heureux. Depuis que ce projet est sorti de terre, les polémiques enflent parce que trop arrosé de subventions par les collectivités locales, trop exubérant et bruyant pour cette commune de quelque 600 habitants.

>> A lire :  St-Vidal : la subvention régionale d'un million d'euros annulée... pour l'instant

Vianney d’Alançon, président de l’association pour la valorisation du Velay, Auvergne et Gévaudan et propriétaire du château, fait face à la critique. "J'ai toujours été serein. En ce qui concerne les subventions, les polémiques sont dues à un jeu politique duquel je suis exclu puisque je ne suis dans aucun parti". Quant au trouble de la tranquillité de la commune, un argument notamment porté par l'association Bien vivre ensemble au bourg de Saint-Vidal, qui compte une quarantaine de membres ; Vianney d'Alançon assure avoir répondu favorablement à une nouvelle demande de rencontre adressée par les habitants. Il assure également vouloir poursuivre son projet culturel pour la valorisation du patrimoine "porteur d'emplois (dix salariés à temps plein en période estivale et cinq tout au long de l'année, Ndlr) et source d'attractivité touristique et économique pour le territoire."

>> A lire aussi : Forteresse de St-Vidal : entre ambitions, privatisation et constestation

Si le propriétaire de la forteresse ne peut faire abstraction des polémiques, il n'en oublie pas pour autant ses projets. Parmi eux, celui d'une brasserie. "L'idée serait de développer un concept autour de la bière. L'objectif, c'est de montrer un savoir-faire à travers du spectacle et en proposant des produits artisanaux." La bière Saint-Vidal devrait être créée dans le courant de l'été 2020. Elle sera très certainement vendue dans la boutique qui sera installée d'ici le mois de juillet 2019 côté face nord du château, d'où se fera l'entrée des visiteurs d'ailleurs.

(Re)découvrez le reportage de Maxime Pitavy tourné en 2018




Le spectacle nocturne «La Forteresse Imprenable» sera joué les vendredis et samedis soirs dès le 6 juillet jusqu’au 24 août.

Stéphanie Marin

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...