Un label international pour les 15 km du Puy en 2018 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Un label international pour les 15 km du Puy en 2018

Date : 25/09/2017 | Mise à jour : 26/09/2017 09:31
Partager

Avec l'obtention de ce label, la course vellave se hisse au niveau d'épreuves aussi prestigieuses que le marathon de Paris ou les 20 km de Marseille-Cassis.

La nouvelle est tombée ce lundi 25 septembre 2017 en fin de journée : les 15 km du Puy-en-Velay bénéficieront finalement du label international en 2018.
Depuis le début de l'été, le torchon brûlait entre les organisateurs vellaves et la commission régionale des courses hors stade chargée de donner un avis sur les attributions des labels.

Les 15 km du Puy étaient prêts à abandonner le label national

Comme nous l'avions évoqué début juillet, la commission régionale des courses sur route prétextait que le niveau insuffisant du Jury ne permettait pas de bénéficier d’un label international. 
Dans ce contexte, les organisateurs étaient prêts à renoncer au label national (pourtant accordé) et se contenter du label régional, "moins couteux et n'ayant aucune incidence sur le déroulement de la course", nous assuraient-ils.
Mais la commission nationale des courses hors stade n'a pas tenu compte de l'avis défavorable de la commission régionale. Comme il s'agit d'un avis, il n'est que consultatif. 

Comment obtenir ce label international ? 

- La course doit en être au moins à sa quatrième édition, dont une avec le label National 
- La course doit avoir eu une édition avec un minimum de 1 000 coureurs sur une des trois dernières éditions
- Un contrôle antidopage doit être organisé 
- Le parcours doit avoir été mesuré il y a moins de 5 ans 
- Les organisateurs doivent envoyer les résultats sous 48h à la FFA

La course vellave cinq fois dans le top 20 mondial en 2017

Rappelons que cette année, la course vellave figure cinq fois dans le top 20 mondial de la fédération internationale d’ athlétisme : deux fois chez les hommes (n°1 sur 15 km et n°2 sur 10 km) et trois fois chez les femmes (n°10 sur 10 km et n° 12 et 20 sur 15 km).
A cela s’ ajoute un record du monde sur 15 km en catégorie juniors, la meilleure performance mondiale de tous les temps, qui a bien été validée après la venue de deux experts mi-juin.
Notons enfin  que le vainqueur de l'édition 2017 en junior, Mathew Kimeli, qui avait à cette occasion réalisé le meilleur chrono Mondial junior sur 15km (battu de 8 secondes), vient de battre le record du monde juniors des 10km en 27'11'et que Jorum Okombo, deuxième au Puy, vient de réaliser à Copenhague 58'50" soit le 7ème meilleur temps mondial de tous les temps.




 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...