Un beau jardin 100 % naturel c'est possible sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Un beau jardin 100 % naturel c'est possible

Date : 11/06/2015 | Mise à jour : 15/06/2018 11:58
Partager

L'opération "Bienvenue dans mon jardin au naturel" propose à nouveau au public de visiter des jardins ces 16 et 17 juin 2018. Zoomdici vous propose cinq trucs et astuces pour avoir un beau jardin sans engrais ni pesticides chimiques.

Alors que les beaux jours nous sont enfin annoncés pour la semaine prochaine, il est temps de redonner vie aux potagers et plantations bien maltraités par les pluies incessantes de ce printemps.

Près de 70 % des Français ont au moins un petit coin de balcon pour planter fleurs et aromates. Or environ 8 000 Tonnes de pesticides sont utilisés en France dans les jardins. Autrement dit, environ 8 % des pesticides répandus en France le sont par des jardiniers amateurs.

Toutes ces petites mains vertes ont tendance à utiliser engrais, herbicides et insecticides avec générosité. Au-delà d'un certain seuil, le produit est moins efficace et surtout, il contamine les nappes phréatiques et contribue à la pollution des sols. Enfin, de nombreuses substances de synthèse sont fortement suspectées d'avoir des effets néfastes sur la santé des utlisateurs, et des consommateurs.

Comment cultiver son jardin sans utiliser de produits chimiques

Ces samedi 16 et dimanche 17 juin 2018, dans le cadre d'une opération nationale déclinée en Haute-Loire, dix jardiniers amateurs ouvriront gratuitement les portes de leurs écrins verts à tous. Les visiteurs pourront ainsi s'informer et partager sur leurs techniques de jardinage. L'opération est proposée par le centre permanent d'initiative pour l'environnement (CPIE) du Velay.
L'idée, c'est de s'adresser aux particuliers pour leur montrer qu'il est tout à fait possible de cultiver son petit bout de jardin sans utiliser de produits chimiques.

> Voir la liste des jardins participants à l'opération 2018


La France est le troisième pays consommateur au monde et le premier utilisateur européen de produits phytosanitaires. On estime que 96 % des cours d'eau et plus de 50 % des nappes phréatiques françaises sont polluées, en grande majorité par les produits phytosanitaires.

"Le produit chimique, c'est une logique à court terme"

Beaucoup de jardiniers amateurs utilisent des produits chimiques en pensant gagner du temps mais ce n'est pas vraiment le cas. Pour avoir un beau jardin, il faut inévitablement y consacrer du temps et être présent régulièrement, surtout en cette saison où un suivi quotidien est nécessaire. "Le produit chimique, c'est une logique à court terme", déplorait Jean-Jacques Orfeuvre, jardinier aiguilhais lors de la même opération en 2015 (et par ailleurs vice-président du REN 43, qui regroupe une vingtaine d'associations et plus de 5 000 bénévoles qui oeuvrent pour la défense de l'environnement). Et de poursuivre : "peut être que ça pousse un peu plus vite la première année, avec une production plus importante, mais à moyen terme, la terre se trouve fortement abimée et donc rapidement bien moins productive".

Cinq trucs et astuces pour fabriquer son propre pesticide 100 % naturel

En 2015, Zoomdici est allé à la rencontre de ces jardiniers amateurs qui ont ouvert leurs portes, afin de leur demander de nous délivrer quelques trucs et astuces pour entretenir un beau jardin, sans recourir aux produits chimiques.
Des conseils parfois hérités des générations précédentes, des pratiques qui ont traversé les siècles avant de, petit à petit, disparaître avec la multiplication des produits phytosanitaires, et le marché qui y est corrélé.

  • Michèle est à la retraite et jardinière amateure. Elle propose de planter de la moutarde au pied des arbres fruitiers pour y éviter la prolifération des insectes.

 

  • Sylvain Bonnaud, jardinier amateur collaborant au jardin des Estreys, suggère de planter du basilic en parallèle des pieds de tomates afin d'éloigner les colonies de pucerons et autres insectes ravageurs.

 

  • Maurice Garde, jardinier amateur de Chadrac, n'arrose jamais et laisse Dame Nature décider de l'arrosage de ses légumes. Pour ce qui est des pesticides et insecticides, il fabrique le sien, 100 % naturel, à partir d'un purin d'orties... et nous livre sa recette.

 

  • Christiane Assié propose elle aussi de petites astuces pour ne pas utiliser de pesticides ou de produits chimiques. Elle utilise "les plantes pour aider les plantes".

 

  • Michèle propose sa recette, à base de prêle, pour permettre à ses rosiers de résister aux insectes tout en rendant le feuillage plus vigoureux.



Maxime Pitavy




(Article d'archives)

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...