Un an après, les Gilets jaunes de retour devant la préfecture sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Un an après, les Gilets jaunes de retour devant la préfecture

Date : 02/12/2019 | Mise à jour : 02/12/2019 09:28
Partager

Ils n'étaient pas des milliers devant la préfecture comme ce fut le cas un an auparavant, mais ce dimanche 1er décembre 2019, les Gilets jaunes altiligériens ont tenu à se rassembler pour exprimer leur solidarité aux personnes blessées depuis le début du mouvement.

Et notamment à Hedi, un jeune homme qui, le 1er décembre 2018 (date marquée par l'incendie de la préfecture de Haute-Loire) a perdu un oeil après le jet d'une grenade lacrymogène, place du Breuil au Puy-en-Velay. "La solidarité sans faille, face à la répression politique de l'Etat, est indispensable, fondamentale", ont assuré les Gilets jaunes qui ont également appelé à la mobilisation le 5 décembre prochain, pour "le début d'une lutte sociale et politique de grande ampleur."

>> A relire : La préfecture de la Haute-Loire en feu

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistem le 2 décembre 2019 - 17h29
j etais devant la prefecture il y a un an et je vois que la desinformation par les médias a tres bien fonctionnée, les personnes qui ont mis le feu et semé le désordre n'étaient en aucun cas des gilets jaunes, ils étaient facilement reconnaissable d'ailleurs...les gilets jaunes sont toujours là mais en veille , je pense que le 5 decembre va les faire ressortir et tant pis pour les petits bourgeois ponots

Signaler un abus

img_journalistePm le 2 décembre 2019 - 11h43
Est ce que ceux qui il y a un an gueulaient à ceux qui qui étaient dans la préfecture " Vous allez cramer!!" sont revenus célébrer le "barbecue" comme certains disaient?

Signaler un abus

img_journalisteM le 2 décembre 2019 - 10h53
même si la représentation est pitoyable je trouve gonflé de manifester le 1 si l'on se souvient de ce qui s'est passé des actes criminels et des quasi appels au meurtre comme toujours c'est la faute aux policiers même si l'on ne respecte pas les lois et qu'on les agresse (jets d'acides, pavés etc...) non les jaunes vous n'êtes pas des victimes vous vous sentiez plus fort dommage !! quand au blessé une victime que faisait il au milieu de ce bazar son seul but toucher une pension

Signaler un abus