logo_zoom

Trois jeunes Ponots vont cuisiner pour les Parisiens

Date : 24/02/2016 | Mise à jour : 26/02/2016 13:12
Partager

Nathalie Dupin, Alexandre Ayel et Anaïs Chaptinel réaliseront des recettes à base de produits du terroir à l'occasion du Salon de l'Agriculture. Une véritable aventure pour ces jeunes.

"ENORME ! " Les étudiants du lycée professionnel Jean Monnet qui se rendent à Paris pour le 53ème Salon de l'agriculture sont plus que motivés. La Haute-Loire sera, comme chaque année, présente au salon parisien du 27 février au 6 mars. Parmi les représentants altiligériens, trois jeunes lycéens de l’établissement Jean-Monnet partent mitonner des petits plats pour les visiteurs du salon.
Cette année : pas d’espace pour l’Auvergne, mais pour la grande région Auvergne-Rhône-Alpes. La Haute-Loire y sera à l’honneur le 5 mars.

Une chance pour ces jeunes

Trois jeunes en Terminale en Bac professionnel ont été choisis par leurs professeurs pour porter les couleurs de la Haute-Loire dans les assiettes du Salon de l'Agriculture vendredi, samedi et dimanche. Anaïs Chaptinel et Nathalie Dupin sont en restauration alors qu'Alexandre Ayel est en service. Tous les trois vont cuisiner sur place des recettes élaborées au sein même du lycée. "C'est énorme ! Ce n'est pas une chance qu'on pourrait avoir partout. Le salon de l'agriculture est reconnu", s'enthousiasme Anaïs du haut de ses 18 ans. Ces trois élèves ne travailleront qu'à partir de produits du terroir. "Avec de la farine de lentilles, par exemple, on peut faire des gaufres", illustre Nathalie. Le lycée professionnel Jean Monnet donnera trois séances de cuisine à base d’agneau du Charolais vendredi 4 mars, six autour de la lentille verte du Puy et du bleu d’Auvergne samedi 5 et quatre ou cinq à base de porc fermier dimanche 6.

Dès ce samedi 27 février, deux élèves du lycée agricole de Brioude-Bonnefont représenteront l'Auvergne à la finale nationale des 11èmes Ovinpiades des Jeunes Bergers. Aurélien Richard et Lise Noël seront confrontés à 36 autres candidats venus de toute la France sur le Salon de l’Agriculture.

Un livre qui donne l'eau à la bouche

D’autres étudiants du lycée professionnel ponot ont élaboré un livre de recettes. Celui-ci avait déjà été présenté l’an passé et, fort de son succès, il a été réimprimé à 4 000 exemplaires. A l’intérieur, 16 recettes à base de lentilles vertes du Puy, Fin Gras du Mézenc, porc de Haute-Loire, fromages aux artisous, les Cépenades et infusion à la verveine bio de l’entreprise Pagès d'Espaly Saint-Marcel.

1 200 éleveurs et plus de 2 500 animaux participent au Salon de l'agriculture à Paris. Près de 700 000 visiteurs y sont attendus sur neuf jours. Une édition placée sous le signe des revendications après le mouvement des exploitants, ces derniers temps, pour réclamer des prix plus justes (lire).

Un département bien représenté

Le département sera donc présent sur quatre stands. Le premier de 15m2 abritera l’espace de promotion des produits et du tourisme de Haute-Loire. Neuf acteurs mettrons en avant leurs produits et services : la SCIC Terroir de Haute-Loire (la Société coopérative d'intérêt collectif de vente en ligne de produits locaux), le groupement d'intérêt économique (GIE) des fruits rouges des Monts du Velay, la brasserie la Vellavia, l’auberge du Sauvage en Gévaudan, l’organisme de défense et de gestion (ODG) de la lentille verte du Puy, le lycée professionnel Jean Monnet, le service tourisme du Conseil départemental de la MDDT (Mission Départementale de Développement du Tourisme), l’Office de tourisme de l’agglo du Puy-en-Velay et "Bienvenue à la ferme" avec l’association départementale d’accueil à la ferme.

Cépenades, charcuterie, infusions...

Sur 40m2, les produits altiligériens seront vendus comme les Cépenades, la charcuterie, des produits agricoles divers, les thés et infusions ou encore l’indétrônable lentille.
Un quatrième espace sera dédié aux fermiers d’or Haute-Loire, sur les six lauréats, deux sont du Cantal et quatre de Haute-Loire :
- Eric er Marielle Pauchon de Saint-Julien Molhesabate avec les fruits rouges des Monts du Velay,
- Hélène et Jean-Pierre Laurent et leur ferme du Brancouny à Saugues pour les fromages fermiers de vache,
- le Gaec de Tallobre de Vergezac, également pour des fromages fermiers de vache,
- Emilien Giroux et Aurélie Nagral de Lavaudieu pour leur charcuterie bio.

Dix éleveurs bovins et ovins de Haute-Loire participent également au concours 2016 pour diverses races d’animaux.

E.J.

 
Partager

Vous aimerez aussi

Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...