Triathlon : Yssingeaux retrouve la deuxième division sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Triathlon : Yssingeaux retrouve la deuxième division

Date : 09/01/2018
Partager

La coupure entre le triathlon d'Yssingeaux et la deuxième division aura duré dix ans. Le club retrouve ainsi l’anti chambre de l’élite française, par le truchement d'un repêchage salvateur.

À la fin des années 2000, Etienne Diemunsch (double champion du monde de duathlon et trois fois vainqueur de la Coupe du monde - toujours triathlète professionnel aujourd'hui) entraîne l'équipe masculine de Tryssingeaux dans le sillage de ses performances et accède au championnat de D2.
Un niveau perdu depuis.
Le retour sportif du club a longtemps été le projet principal du club et de l'entraîneur Roger Sabatier. Mais se hisser parmi les trois meilleurs clubs de D3 n'est pas une mince affaire. Les jeunes triathlètes s'y sont cassé plusieurs fois les dents.

Une belle quatrième place... insuffisante pour accéder à la D2

Le travail de l'école de triathlon a fini par porter ses fruits auprès des licenciées féminines. La seconde tentative du trio composé par Marie-Sarah Duportal, Manon Michel et Chloé Chanal pour accéder à la deuxième division aura été concluante.
Avec la jeune Jasmine Trilland à leurs côtés elles ont assuré une troisième place lors des demi-finales de Valence début juillet puis une 4e place lors de la finale d'Arques début septembre.

Tryssingeaux repêché

Alors que ce résultat était insuffisant pour accéder à la division supérieure, le président Cyril Moury a appris en décembre que suite à un désistement, Tryssingeaux pouvait être repêché. La question a été mûrement réfléchi et le quator a signé pour faire partie des 15 équipes de D2.
La 2eme division de Triathlon par équipe est l’anti chambre de l’élite française. On y trouve des clubs de grande ville tels que le CRV Lyon, le Sardine triathlon de Marseille, les Girondins de Bordeaux ou encore l’ASM Saint-Etienne triathlon 42.

Objectif de se maintenir et de susciter des vocations

Les courses se courent sur des distance Sprint (750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied) en format contre la montre par équipe ou individuel. Au final des 4 manches les trois premières équipes montent en division supérieure et les trois dernières sont reléguées.
La préparation de l'équipe aura un seule objectif : permettre au club de se maintenir à ce niveau et déclencher le même désir chez leurs camarades de club masculins.

Les manches du championnat

Le 17 juin à Besançon (25)
Le 30 juin à Chateauroux (36)
Le 1er septembre à Saint-Pierre-d'Albigny (73)
Le 16 septembre à Saint-Pierre-La-Mer (11) pour la finale


 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...