Toutes les araignées ne tissent pas des toiles sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Toutes les araignées ne tissent pas des toiles

Date : 25/07/2012 | Mise à jour : 26/07/2012 08:21
Partager

10 heures ce mardi 24 juillet 2012. Les portes de l'Hôtel-Dieu viennent d'ouvrir pour le premier jour de l'exposition exceptionnelle « Au fil des araignées ». Zoomdici est allé à la rencontre des tout premiers visiteurs.

« On a entendu par hasard à la radio ce matin qu'il y avait cette expo et comme on était au Puy pour la journée, on s'est dit qu'on en profiterait pour faire un peu de tourisme. » Stéphane, 40 ans, et sa fille Marjorie, 15 ans, sont clermontois. Ils ont été les premiers à passer les tourniquets de l'Hôtel-Dieu ce mardi matin pour l'exposition « Au fil des araignées ». Le musée est encore vide. Le père et la fille se dirigent au petit bonheur la chance. Une guide les accostent avec un sourire : « le sens de la visite, c'est par là en fait. Mais bon, c'est surtout quand on aura des flux importants de visiteurs à gérer! »


Mini-aspirateurs

Marjorie et Stéphane s'intéressent à tout, et font des commentaires.

Pourquoi au Puy?

L'exposition a été créée en partenariat entre l'Espace des sciences de Rennes et le Muséum d'histoire naturelle de Paris. Elle s'est d'abord tenue à Rennes sur 400m2 comme au Puy à peu près, puis à Laval, Bordeaux et une version plus développée à Paris sur 1 200m2. « Là, Laurent Wauquiez a flashé sur l'expo et il a demandé à ce qu'elle se fasse au Puy », explique Christine Rollard.

La jeune fille remarque : « Tiens, ça ça vient du musée Lecoq de Clermont! » Plus loin, le père s'exclame : « T'as vu, pour les attraper, ils utilisent des mini-aspirateurs à bouche, comme le mouche-bébé que j'utilisais pour toi quand tu étais bébé! ». Et pour faire sortir les araignées de leur cachette, Stéphane a une astuce : « tu poses une brindille sur la toile et elles rappliquent pensant qu'une proie vient d'être prise au piège. » Et un guide d'ajouter : « Vous pouvez aussi utiliser un diapason, souvent l'araignée confond ces vibrations avec celle d'un insecte pris dans la toile. » Dans un rire Stéphane plaisante : « Ah, elle est mélomane, ça je ne savais pas! »


Une échelle à araignée

De borne interactive en écran pédagogique, la visite continue. Nous croisons un groupe de huit enfants encadrés par leurs assistantes-maternelles. Au fond d'une baignoire, une araignée factice. La guide demande aux enfants : « pourquoi elle ne peut pas remonter l'araignée? » Un petit garçon répond du tac au tac :

Pourquoi si peu d'araignées vivantes?

Cette exposition n'est pas un zoo. Il n'y a que quatre spécimens d'araignées vivantes. Car ce sont « des animaux sauvages qui doivent vivre dans la nature plutôt que dans des terrariums », estime Christine Rollard. De plus, il n'aurait pas été très probant de montrer la diversité des araignées étant donné que la plupart des 43 000 espèces mesurent environ 5 mm.

« ben, parce qu'elle est pas vivante! » Évidemment... Il ne faut pas chercher la petite bête. La vraie réponse c'est que les grosses araignées ne sont pas munies de touffes de soies sur leurs griffes pour adhérer aux surfaces lisses. En revanche, les petites araignées sauteuses, elles, le sont. Alors pour aider les grosses araignées à sortir, on peut fabriquer une petite échelle à araignées, invention qui nous vient de Grande-Bretagne. L'échelle à corde miniature se pend au robinet et atteint le fond de la baignoire. Sinon, une serviette fera très bien l'affaire... Si vous la douchez pour vous en débarrasser, en revanche, vous la tuez, car l'araignée n'est pas aquatique.


Idées reçues

Jusqu'au 6 janvier, vous saurez donc tout sur ces petites bestioles à huit pattes. L'occasion rêvée de vaincre votre phobie, si vous en avez une. Le Dr Christine Rollard est commissaire de l'exposition. Pour nous, elle met à plat quelques idées reçues sur les araignées.


Pour ceux qui sont mal à l'aise face aux araignées, des pictogrammes vous préviennent des installations les plus saisissantes, comme une vidéo d'une guêpe se faisant dévorer par une araignée ou une grosse mygale naturalisée que l'on peut toucher en insérant sa main dans un trou noir, « une petite pause caresse », comme l'appelle Christine Rollard.


Annabel Walker




  • Questions / Réponses


Combien de morts sont causées par les araignées dans le monde?

0,5 morts par an
En comparaison, les scorpions causent 1000 morts par an, les guêpes 400 et les méduses 100 (uniquement en Australie).

Les araignées ont-elles un rôle utile?

Oui, elles mangent en moyenne 400 millions d'insectes par hectare par an : puces, punaises, cafards, moustiques... Mais n'appelez surtout pas ces derniers des « nuisibles »! « C'est un terme inventé par ceux qui ne comprennent pas que chaque animal a son rôle à jouer dans l'écosystème », s'emporte le Dr Christine Rollard, commissaire de l'exposition.

Toutes les araignées tissent-elles des toiles?

Non. Environ 60% des araignées n'utilisent pas leur soie comme un piège. Elle s'en servent pour se déplacer, comme de fil de survie, pour fabriquer des cocons, pour entourer et protéger leurs œufs, pour emmailloter leurs proies...

Existe-t-il plusieurs types de soies d'araignées?

Oui. Une même araignée peut produire différents types de soie selon l'usage qu'elle en fait. Les araignées sont en effet dotées de trois à six glandes productrices de soie. Une fois sortie de l'abdomen, la soie se durcit.

Quels usages peut-on faire de la soie d'araignée?

Des chercheurs ont créé des cordes de violon à partir de la synthèse de protéines de soie d'araignée. En 1896, une tentative d'exploitation industrielle a été menée à Madagascar. Un élevage d'araignées prélevées dans le milieu naturel a réussi à fabriquer des vêtements (écharpes, gants, gilets...). Mais le modèle économique n'était pas viable car l'élevage est beaucoup plus contraignant que celui des vers à soie. De plus, le prélèvement dans le milieu naturel avait causé un déséquilibre. Les moustiques porteurs du palud ont proliféré et provoqué une épidémie.
De nos jours, des recherches continuent car la soie d'araignée, à diamètre égal, est très résistante, plus que certains métaux comme le kevlar. Quant à son élasticité, elle n'a pu encore être reproduite de façon artificielle.

Les mygales sont-elles toutes grosses et tropicales?

Non, sur les 2 600 espèces de mygales, seules environ 600 sont de grande taille. Même certaines mygales tropicales sont petites. Il en existe de 1 mm à 13 cm, sans compter les pattes. On trouve également une quarantaine d'espèces de mygales en Europe, dont 20 en France. Le terme mygale ne désigne qu'un type d'araignée déterminé par la position des crochets par rapport au corps.

Quelle est la différence entre une tarentule et une mygale?

Le terme « tarentule » vient de l'anglais. Il désigne une des familles de mygales, les plus grosses. La confusion est souvent faite avec une araignée qui vit dans le Sud de l'Europe, également appelée tarentule. En fait, il ne s'agit pas d'une mygale mais d'une araignée loup.

La peur des araignées est-elle un phénomène universel?

Non, c'est culturel. Il n'y a qu'en Europe que les contes, légendes, et même la Bible, dépeignent les araignées comme des animaux effrayants. En Orient, en Afrique ou chez les aborigènes d'Australie, les araignées sont vénérées. En Afrique de l'Ouest et aux Caraïbes, le personnage d'Anansi est un farceur, homme sagesse qui est en fait une araignée. En Asie, les araignées font le lien entre les astres et la terre. Quant aux Amérindiens, ils utilisent de fausses toiles d'araignées pour chasser les cauchemars, ce sont des « attrapeurs de rêves ».

Les araignées boivent-elles?

Oui, d'ailleurs elles peuvent rester un certain temps sans manger. En revanche, elles ont besoin de boire très régulièrement. C'est pourquoi des coupelles d'eau ont été déposées dans les terrariums qui accueillent les spécimens vivant de l'exposition.


Annabel Walke

r



  • Au fil des Araignées

Exposition Événement
24 juillet > 6 janvier
Horaires d’été :
24/07 > 30/09
7j/7
10h >18h30
Tarifs : Adultes : 6 €, Réduit : 5 €, Jeunes (7 à 18 ans) : 4 €
Visites guidées de l’expo : 7j/7 16h30 et 17h15, supplément de 2 €
Possibilité de visites groupes sur réservation au 04 71 07 00 00.

Voir la galerie photos Exposition au fil des araignées

 
Partager

Vous aimerez aussi