Tour de l'Avenir : passage les 19 et 20 août à Saint-Julien-Chapteuil sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Tour de l'Avenir : passage les 19 et 20 août à Saint-Julien-Chapteuil

Date : 11/08/2019 | Mise à jour : 11/08/2019 16:19
Partager

Vous avez suivi le Tour de France ? Vous aimerez le Tour de l'Avenir, de passage dans le département les 19 et 20 août pour cette 56e édition.

Depuis 1961, le Tour de l'Avenir fait office de tremplin aux stars du vélo en devenir. De Felice Gimondi à Laurent Fignon, nombreux sont les vainqueurs à avoir également remporté le Tour de France. Cette course a une particularité : celle de rassembler des coureurs de moins de 23 ans. Une compétition qui met donc en avant la jeunesse et l'ambition de sportifs prometteurs.

Une édition plus montagneuse

Alors que l'on commençait à s'habituer à la transversale joignant la Bretagne aux Alpes, les organisateurs ont modifié la trajectoire. Si la ligne d'arrivée, prévue le 25 août, s'installe à nouveau en Savoie, cette 56e édition marquera cette fois son coup d'envoi le 15 août à Marmande, dans le Lot-et-Garonne. Une première qui donnera à la course un caractère davantage montagneux : l'étape qui reliera l'Aveyron à la Haute-Loire comporte pas moins de 3000 mètres de dénivelé. Les jeunes coureurs se souviendront à coup sûr de ce passage par le Massif Central.

Un rendez-vous périlleux à Saint-Julien-Chapteuil

C'est à la 5e étape, à mi-parcours, que les cyclistes rejoindront la Haute-Loire. L'arrivée à Saint-Julien-Chapteuil est prévue à 16h lundi 19 août, rue Chaussade. Partis d'Aveyron, les coureurs devront faire preuve de punch et d'audace pour arriver les premiers et tenir la distance, notament pour monter les côtes de Landos et de Saint-Martin-de-Fugères. Après une nuit de repos indispensable, ils repartiront pour une 6e étape le 20 août à 11h45, direction Privas en Ardèche. Les spectateurs apprécieront alors un passage de 50 km dans le parc naturel régional des Monts d'Ardèche, à 1100 m d'altitude.

Crédit photo : Pixabay

A.S.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...