Tempête : des trains perturbés en région sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Tempête : des trains perturbés en région

Date : 21/10/2020
Partager

Suite à la tempête Barbara de nombreux trains ont été supprimés ou retardés sur le réseau ferroviaire en Auvergne. La Cgt cheminots Auvergne Nivernais dénonce une "désorganisation" et un "manque de personnel" qui n'arrangeraient pas la situation.

"Une nouvelle fois les usagers de la SNCF font les frais de la désorganisation et du manque de personnel au sein de l’entreprise. Suite à la tempête Barbara de nombreux trains ont été supprimés ou retardés sur toutes les liaisons régionales. La SNCF, éclatée en plusieurs sociétés anonymes (SA) par les réformes successives, et faute de personnel en nombre suffisant ne peut faire face à des situations climatiques exceptionnelles demandant réactivité et présence sur le terrain.
Cela fait de long mois que la CGT dénonce les suppressions de postes en cascade et les agents non formés. Ces choix de politiques d’entreprise entrainent des situations que nous connaissons aujourd’hui :
- Manque d’entretien courant des abords des voies ;
- Agents pas suffisamment nombreux pour faire face au surplus d’activité sur des périmètres bien trop grands pour permettre une réactivité à hauteur des besoins.
Cette fragilité du système montre toutes ses limites dans ce genre de situations. Combien faut-il de suppressions de trains et de difficultés de production avant que la SNCF ne revoie sa copie et change sa manière d’opérer ? Des slogans tels que « Tous SNCF » ne suffiront pas !
C’est une tout autre politique que la SNCF doit mettre en œuvre. Les annonces de ces dernières semaines du gouvernement sur le plan de relance ainsi que les annonces du président de la région AURA sur les mesures concernant le ferroviaire doivent être suivies d’effets.
La CGT Cheminot est porteuse de propositions concrètes pour assurer un service public de qualité avec des agents formés et en nombre suffisant pour assurer ces missions sans avoir de choix à faire. Un travail a déjà été fait par la CGT Cheminots, indiquant le nombre précis d’agents dont la SNCF a besoin sur notre territoire pour répondre aux besoins de production et aux aléas. Tout cela à d’ailleurs été exposé au président Farandou lors de sa venue à Clermont-Fd le lundi 5 octobre dernier.
La CGT continue à porter ses projets « La Voix du Service Public » et « Ensemble pour le Fer » permettant de répondre aux besoins des usagers mais également des chargeurs pour la partie Fret. Lors de la négociation de la nouvelle convention TER AURA, la CGT compte peser dans les échanges et proposer une autre vision du service public ferroviaire.
Les Auvergnats ne sont pas des citoyens de seconde zone et le ferroviaire est vital au quotidien et particulièrement en cas d’aléas climatique majeur. Les cheminots l’ont démontré dans le sud de la France dévasté par la tempête Alex où seule une voie ferrée en bon état permet aux citoyens d’être ravitaillés et secourus quand les routes sont hélas non praticables et fermées."

La circulation a repris sur la ligne Saint-Etienne-Roanne vers 12h15.









 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...