Taulhac : le viaduc de la discorde sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Taulhac : le viaduc de la discorde

Date : 14/04/2011 | Mise à jour : 15/04/2011 06:37
Partager

Alors que les travaux vont bon train, le viaduc de Taulhac continue d'alimenter les débats. Chantier d'envergure pour les uns mais source de nuisances sur les autres, le tracé du contournement du Puy-en-Velay ne fait pas que des heureux.

C'est une journée un peu inhabituelle qu'ont vécu les riverains ce jeudi. L'effervescence coutumière qui entoure le chantier du viaduc de Taulhac est retombée le temps de quelques heures pour permettre aux visites du chantier d'avoir lieu. A l'initiative de l'entreprise Gagne, chargée de la confection de la charpente métallique, de Construire Acier et de l'association AFGC (Association française de génie civile), une journée de découverte de l'entreprise Gagne et du chantier a eu lieu. Elle a réuni architectes, bureau d'étude, maitres d'ouvrage, entreprises et collectivités.


Un an de travail en atelier

Mais une fois n'est pas coutume : le cours normal des opérations reprendra rapidement. Comme l'explique Francis Pierron, directeur de projet de l'entreprise Gagne, « environ 300 mètres ont déjà été assemblés. La semaine prochaine, nous allons procéder au lancement de la troisième phase qui précèdera les 100 derniers mètres à assembler ». Le lançage sera l'opération la plus complexe à réaliser. D'ici au mois d'août, les quatre piles (dont la plus haute mesure 30 mètres de hauteur) seront reliées.
Après l'ultime phase de lancement, l'entreprise Gagne en aura terminé. Les travaux de maçonnerie prendront le pas au mois de septembre. Francis Pierron l'assure, « on est dans les temps ». Après un an de fabrication de la charpente métallique en atelier, une année aura également était nécessaire pour l'installation sur le site. Pour ce chantier d'envergure, un des plus importants qu'ait eu à réaliser l'entreprise, celle-ci a entièrement été mobilisée pour venir à bout de cet édifice de 422 mètres pour un poids de 2 400 tonnes. Pas une mince affaire.


Un travail de protection de la population

Bien loin d'apprécier les caractéristiques démesurées de cet ouvrage, les personnes résidant à proximité du viaduc de Taulhac sont plutôt dans l'inquiétude. L'association « Préservons l'avenir à Ours, Mons et Taulhac » s'est longtemps battue pour proposer un tracé alternatif à ce nouveau tronçon de la RN88. Après que ces idées aient été rejetées, le combat de l'association s'est tourné vers la protection de la population contre les nuisances sonores et la pollution. Sur le premier point, Francis Pierron affirme que « l'ouvrage sera équipé d'écrans acoustiques pour éviter les problèmes liés au bruit ». Pas sûr qu'Alain Merminod, le président de l'association se satisfasse de ces équipements. « Nous avons aucune garantie pour le moment. […] La population commence à se rendre compte des impacts négatifs de cette constrcution ». Les responsables de l'association créée en 1991 ont déjà pu rencontrer les élus et la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement) afin de trouver un compromis sur le sujet.


RM

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteb le 18 avril 2011 - 10h45
Me plaindre, non, je constate juste certains faits aberrants comme la construction de ce viaduc !!! Une passion, pas du tout, c'est juste la liberté d'expression !!! Et oui, le monde évolue, il faut vivre avec son temps !!!!!

Signaler un abus

img_journalister le 17 avril 2011 - 10h32
Que d'égoïsme... quelle évolution en éffet... Il ne faudrait pas se réjouir trop tot. Des ouvrages tel que celui-là, il y en plus d'un au plan national qui ont attendu des années, voir des dizaines d'années avant que passe le premier véhicule...Des riverains de ce projet l'ont combattu, et pour cause. Aussi, arrétez votre égoïsme Qui plus est, il y a un précédent dans le département avec le viaduc de la roucoumène. Là aussi, un politique en etait également à l'initiative...

Signaler un abus

img_journalisteb le 16 avril 2011 - 22h41
Mais bien sûr, certains veulent nous faire croire que ça ne les dérangerait pas d'avoir un viaduc au dessus de leur maison ! Mais arrêtez de regarder que votre nombril ! Les habitants de Taulhac vont subir des nuisances , c'est certain ! Qu"ils habitent dans des "maisonnette" (comme certains disent) ou des maisons bourgeoises , ceux sont des humains !

Signaler un abus