Sun Trip Tour : 55 aventuriers au départ de la "petite boucle solaire" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Sun Trip Tour : 55 aventuriers au départ de la "petite boucle solaire"

Date : 06/07/2019 | Mise à jour : 09/07/2019 07:13
Partager

Créé en 2017, le Sun Trip Tour a pris le départ, et pour la première fois, depuis le Puy-en-Velay ce samedi 6 juillet 2019, à 11h30. Direction Cheylade dans le Cantal, première étape d'une longue série qui s'achèvera dans 15 jours à Valence.

Florian Bailly est à l'origine de cette aventure inédite lancée en 2017 : le Sun Trip Tour. En 2010, alors qu'il se met au défi de rejoindre le Japon depuis la Savoie, au guidon d'un vélo électrique équipé de panneaux solaires, il imagine pouvoir partager sa folie (douce) avec d'autres. En 2013, il lance le France-Kazakhstan (soit 8 000 km de course) avec 30 participants dont le Ponot Sylvain Machefert. Deux ans plus tard, il propose une boucle Italie-Turquie-Italie. Puis, en 2018, il innove avec un parcours plus long soit 12 000 km, de Lyon jusqu’à Guangzhou (Canton) en Chine, sur le départ d'une deuxième édition en 2020.

Une étape au Puy en 2017

Le Sun Trip Tour est la version régionale de ces courses, pour laquelle les règles restent les mêmes : pas d'assistance, pas d'itinéraire imposé, un unique objectif, celui de recharger au solaire. En 2017, le tour de la région Auvergne-Rhône-Alpes avait démarré de Clermont-Ferrand pour arriver à Lyon. La première étape était au Puy-en-Velay.

>> A lire : Des vélos solaires traversent le Puy en prologue de la Grande Boucle

Cette année, la cité ponote est la ville départ. "L’objectif, c’est d’amener les participants à traverser tous les monts d’Auvergne", précise Angélique Galvaing, responsable logistique du Sun Trip Tour. Après 15 jours et 1 200 km de randonnée au guidon de leur vélo électrique, qu'il soit classique, tandem, couché à trois ou quatre roues etc, équipé de panneaux solaires ; ils passeront la ligne d'arrivée à Valence. Un petit détour par la Suisse et l'Italie est prévu dans le parcours.


(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

Ils étaient 55 aventuriers au départ ce samedi, venus de France, des Etats-Unis ou encore de Suisse ainsi que de Belgique comme Catherine, son mari, Jean-Michel et ses deux enfants Clara (6 ans) et Guillaume (4 ans), domiciliés à Louvain, juste à côté de Bruxelles. "On a voulu partir à l’aventure, avoir de vraies vacances parce que quand on est sur le vélo, on est déconnecté de tous les médias, d’internet etc. Et puis, on a voulu faire découvrir la « vélo randonnée » à nos enfants", confiait-elle juste avant de prendre le départ du Sun Trip Tour depuis la place du Martouret.


(Catherine Corselli et sa fille Clara. Photo © S.Ma)

Une envie qui n'a pas été une mince affaire. Car si cette famille est adepte du vélo dans son quotidien, elle n'avait jamais tenté une telle aventure avec un équipement pareil. "Il a fallu équiper nos vélos, mettre un moteur, construire une charrette pour mettre les enfants dedans [Clara et Guillaume s'arrêteront dès la première étape pour retrouver leurs grands-parents, Ndlr], on a fabriqué la batterie... Ça représente pas mal d’heures passées dans le garage", explique Catherine. (Plus de détails dans la vidéo ci-dessous). Mais son sourire en dit long sur sa joie de participer à cette randonnée de 1 200km.

Pour suivre les aventures des 55 participants du Sun Trip Tour, cliquez ici.



Stéphanie Marin


 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire