Sucs en Scène, un festival aux couleurs estivales sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Sucs en Scène, un festival aux couleurs estivales

Date : 25/08/2019 | Mise à jour : 26/08/2019 10:59
Partager

Ce week-end s'est déroulée la sixième édition du festival Sucs en Scène à Yssingeaux. Environ 3 000 personnes se sont retrouvées à ce festival qui se veut "à la bonne franquette".

Après un vendredi soir ayant accueilli 1 500 personnes, l'association Des Pieds Des Mains en attendait tout autant, voire plus, pour le samedi soir. Une sixième édition symbolique pour l'association yssingelaise puisque c'était la dernière qui a eu lieu sur le site de 5 hectares situé sur le lieu-dit "Les Cayres".

La dernière sur "Les Cayres"

"C'est une édition un peu symbolique pour nous, car c'est la dernière sur ce site. A l'avenir on souhaite s'élargir en termes de jauges et surtout pouvoir accueillir nos festivaliers dans des conditions encore meilleures", expliquent Yohann et Geoffrey, président et trésorier de l'association Des Pieds Des Mains. "Nous avons quelques pistes pour un nouveau terrain. L'idéal serait de passer sur un site de 10 hectares".

Une progression constante

Une évolution logique finalement pour le festival Sucs en Scène qui a démarré tout petit en 2014. "La première année on était 150/200 spectateurs. La deuxième, on est passé à 400. La troisième année nous avons prolongé le festival sur deux soirs avec 500/600 personnes par soir. La quatrième année, on a explosé avec plus de 3 000 festivaliers sur deux soirs. L'an passé, la météo nous a été défavorable malheureusement", se remémore Yohann. "Et cette année, on aimerait plus de 3 000 festivaliers".

"À la bonne franquette"


"L'idée est la même, c'est de conserver cet esprit chaleureux, à taille humaine, convivial et à la bonne franquette. Un peu à l'image de la Haute-Loire finalement." explique Geoffrey. "On met tout en oeuvre pour que les spectateurs soient à l'aise. Qu'ils aient l'impression d'aller à l'anniversaire d'un pote".

"Notre programmation est éclectique et notre public extrêmement varié. Que ce soit pour exister en termes de ville ou en termes de culture, c'est un évènement dont l'Yssingelais avait besoin", s'exclament les deux jeunes organisateurs.

Valentin Bonnefoy




 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire