logo_zoom

Souvenirs, souvenirs dans l’écrin du théâtre avec Alain Chamfort

Date : 18/03/2017 | Mise à jour : 18/03/2017 15:49
Partager

Ce vendredi 17 mars Alain Chamfort a posé ses valises, ses tubes, et ses confessions dans l’écrin du théâtre du Puy-en-Velay, pour le plus grand bonheur des fans qui ont répondu présents à ce rendez-vous.

Le public du théâtre était très ému ce vendredi 17 Mars pour accueillir Alain Chamfort, actuellement en tournée à l’occasion de la sortie de son album éponyme, aux sonorités délicieusement rétro-pop.

Alain Chamfort a confié sa première partie à un artiste initialement repéré dans le métro parisien : Hugo Barriol. Ce jeune auteur, compositeur, interprète de 27 ans, propose un registre folk très rafraîchissant. Son titre phare On the road met tout de suite le public dans l’ambiance.

Un show intime empreint de souvenirs

Les musiciens se mettent en place, batterie, basse, guitare, clavier puis Alain Chamfort fait son apparition sur le titre Paradis. Le show mêle habilement les titres du nouvel album et les tubes inévitables comme Souris puisque c’est grave ou encore Bambou.

Dans le décor intimiste du théâtre Alain Chamfort se confie sur ses chansons, ses textes et ses différentes collaborations. Il évoque naturellement et avec nostalgie Serge Gainsbourg, avec qui il a beaucoup travaillé avant que celui ci ne devienne Monsieur Gainsbard. Il évoque aussi son fidèle parolier Jacques Duvall « complice de mots, » avec qui il a écrit ce dernier opus.

Alain Chamfort le dit lui même, un spectacle, des mélodies et des textes c’est une véritable chimie qui opère, avec une inévitable profondeur mais aussi une légèreté assumée qui fait du bien. Après avoir chanté L'ennemi dans la glace place à Joy, puis aux tubes qui font danser tout le théâtre, pour finir en beauté avec le célèbre Manureva.

Un théâtre debout et ravi


Poussé par Claude François dans les années 70, l’artiste fait parti des gens discrets et draine un public hétéroclite et très fidèle à l’image de Michèle, Josiane et Josette, fans depuis toujours venues entre copines applaudir leur « dandy, » comme elles disent. Elles nous confient avoir passé une très belle soirée, avec un mix de chansons très réussi, qui les a plongées dans des souvenirs mais aussi dans les nouveautés. Elles soulignent aussi la prestation d’Hugo Barriol : une belle voix et de jolies mélodies.

Quant à Anne 27 ans, venue du Puy avec sa mère, elle avoue qu’elle ne connaissait pas vraiment l’univers de l’artiste, mais qu’elle a apprécié ce moment. elle aussi mentionne la qualité de la première partie et repartira même avec une photo !

Après un rappel et un ultime titre demandé par le public, Géant, Alain Chamfort prend congé en remerciant son public tout en lui laissant des mélodies en souvenir, pour qu’il reparte avec de belles énergies. Les plus patients et les plus fidèles d’entre eux ont pu ensuite prendre le temps d’échanger avec l’artiste dans le hall du théâtre, pour une séance de photos et dédicaces. Très disponible, il nous a même laissé ce petit message :



C’est la première fois qu’Alain Chamfort venait saluer les ponots, une date qui marque une nouvelle fois cette saison culturelle.

M.G 

 
Partager

Vous aimerez aussi