logo_zoom

Sous contrôle judiciaire, une jeune stéphanoise repart en Syrie

Date : 27/01/2017
Partager

Une Française de 23 ans, placée sous contrôle judiciaire après un premier séjour en Syrie en 2015, est soupçonnée d'être repartie en zone irako-syrienne début novembre, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes. Un mandat d'arrêt a été délivré le 18 novembre à son encontre.

Sonia Belayati, originaire de Saint-Etienne, était partie une 1ère fois en Syrie en mars 2015 pour rejoindre les rangs du groupe Etat islamique (EI). La jeune Française s'était ensuite séparée de son mari et avait été incarcérée dans une prison de l'EI. Une fois remise en liberté, elle avait réussi à gagner la Turquie où elle avait été interpellée en juin 2015. Renvoyée en France, elle avait été mise en examen à Paris le 27 juin 2015 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placée sous contrôle judiciaire. Dans le cadre de ce contrôle judiciaire, elle devait notamment pointer une fois par semaine au commissariat et avait l'interdiction de quitter le territoire. Les investigations laissent à penser qu'elle est repartie en zone irako-syrienne début novembre.

 
Partager

Vous aimerez aussi