Si tu ne vas pas au Louvre, le Louvre viendra à toi ! sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr) Voir notre galerie photo !" />

logo_zoom

Si tu ne vas pas au Louvre, le Louvre viendra à toi !

Date : 10/06/2011 | Mise à jour : 10/06/2011 15:34
Partager

Ce vendredi 10 juin 2011, l'inauguration de l'exposition du Louvre à l'Hôtel-Dieu du Puy-en-Velay a été effectuée en présence de nombreux élus et représentants du célèbre musée parisien. Jusqu'au 3 octobre 2011, des chefs d'oeuvre du Louvre cotoieront donc des oeuvres locales autour du thème "Regards sur Marie".
> Voir notre galerie photo !

"Jamais dans notre ville, aussi prestigieux soit son patrimoine, une telle exposition n'a eu lieu. Nous avons fait le pari d'une exposition de prestige pour être à la hauteur de l'événement et de la noblesse de ces lieux", a déclaré Laurent Wauquiez, maire du Puy-en-Velay et porteur du projet en préambule de l'inauguration.

Inauguration en grandes pompes

Le Louvre en province, c'est très rare et toutes les personnalités du département se félicitaient de pouvoir accueillir une exposition de cette envergure. On notait en effet la présence lors de cette inauguration de l'équipe municipale du Puy-en-Velay, du Préfet e Haute-Loire, de l'évêque du Puy-en-Velay Mgr Henri Brincard, d'Arlette Arnaud-Landau, vice-présidente du Conseil Régional d'Auvergne, du Président du Conseil Général, de celui de la communauté d'agglomération, du député Jean-Pierre Marcon, de nombreux conseillers généraux ou encore du Lieutenant-Colonel Marbrier, sans oublier bien sûr le président-directeur du Louvre Henri Loyrette.
Ce dernier a d'ailleurs d'ailleurs souligné "le dialogue admirable entre les oeuvres du Louvre et celles de la Haute-Loire, mais aussi le dialogue entre les siècles (ndlr : les oeuvres vont du IV au XXIe siècle), le dialogue entre les cultures, les religions et le dialogue des arts ( peinture, sculpture, photographie, etc...)".


Une exposition rare... et accessible

Exposer 26 oeuvres du Louvre au Puy-en-Velay constitue certainement le point fort de la saison touristique et culturelle pour l'ensemble du département. La rénovation complète de l'Hôtel-Dieu permet désormais à la ville de jouïr d'un édifice exceptionnel, classé au patrimoine mondial de l'Unesco et cette exposition devrait permettre d'offrir un rayonnement national et international à cet élément du patrimoine ponot.

Le coût total de l'exposition est estimé à environ 580 000 euros, "une opération quasi blanche", assure le premier magistrat du Puy-en-Velay, suite à la mobilisation des mécènes privés. Michel Joubert, Président de la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay, estime qu'il faudra "35 à 40 000 entrées pour que l'opération soit équilibrée financièrement".

Mais si cette exposition est rare, elle se veut aussi accessible. En effet, les élus de la Communauté d'agglomération ont choisi de pratiquer des tarifs modérés afin que le plus grand nombre accède à l'Hôtel-Dieu. Si la ville du Puy-en-Velay espère bien attirer de nombreux toursites pour booster la saison estivale, tous les altiligériens sont également attendus à l'Hôtel-Dieu pour découvrir une exposition, certes empreinte de spiritualité, mais aussi à la portée de chacun.
Philippe Malgouyres, conservateur au département des Objets d'art au Louvre, souligne que chacun peut comprendre et trouver des axes de lectures dans cette exposition laïque, même si elle traite d'un sujet religieux. Ecouter

 

Pourquoi Marie ?

Laurent Wauquiez a justifié le choix du thème dans son discours : "la mère de Jésus-Christ a marqué l'art de son empreinte à travers les siècles. Ses visages, de l'Annonciation à la Crucifixion, sont inscrits dans notre imaginaire collectif et dépassent la seule signification religieuse. Valoriser cet aspect de notre patrimoine culturel, c'est plonger dans un héritage en perpétuel renouvellemnet, un héritage qui rassemble. Les visages de Marie varient selon les lieux, les cultures et les âges".


Quand le patrimone local tutoie les chefs d'oeuvres internationaux

Des oeuvres du Louvre, mais aussi de Beaubourg, du musée Bourdelle ou de celui d'Orsay dialoguent avec quelques chefs d'oeuvre parfois méconnus ou peu visibles, conservés dans les églises de la Haute-Loire ; l'occasion aussi d'apporter un éclairage sur un patrimoine local provenant d'Aiguilhe, Craponne, Montfaucon, Saugues et bien sûr du Puy-en-Velay. Michel Joubert, Président de la Communauté d'agglomération a observé : "la preuve que chez nous aussi, il y a des oeuvres prestigieuses".
A travers une sélection nécessairement arbitraire d'une soixantaine de tableaux, sculptures et objets, divers regards sont ainsi posés sur la figure de la Vierge, du IVe siècle à la photographie, de l'Orient à l'Occident, à travers des chefs d'oeuvre de Titien, La Tour, Ingres, Manessier...

 

Visite express

La première section invite à réfléchir sur le fragile trait d'union qu'est la Vierge entre les trois religions du livre, à travers des oeuvres paléochrétiennes, byzantines, coptes, orthodoxes et islamiques. La première grande salle suit le déroulement du réçit évangélique et permet de mesurer la présence relativement discrète de la Vierge dans ce dernier. Elle souvre par l'Annonciation, de Giulio Cesare Procaccini jusqu'à la Vierge au pied de la croix, en albâtre, provenat de la cathédrale de Cambrai.
La deuxième grande salle évoque d'autres aspects : épisodes tirés des évangiles apocryphes, images de dévotion, représentations symboliques ou traditionnelles. Une section est également dévolue à la Vierge Noire. L'exposition s'achève sur l'iconographie glorieuse de la Vierge, son couronnement et son identification avec la femme de l'Apocalypse à travers l'immense tapisserie de Jean Lurçat, en provenance de l'Eglise du Plateau d'Assy. Elle trouve son épilogue dans le groupe de Lipchitz,
Entre terre et ciel, qui évoque le pouvoir d'intercession de la Vierge.

 

Maxime Pitavy


Pour plus d'informations sur ce sujet, lire notre précédent article.



Infos pratiques

* Tarifs

Adultes : 8 euros
Jeunes (7 à 18 ans) : 6 euros
Chômeurs, étudiants, guides conférenciers : 6 euros
Pack famille (4 personnes dont un jeune de moins de 18 ans) : 22 euros
Enfants de moins de 7 ans et accompagnateurs groupes : gratuit
Groupes adultes : 6 euros
Groupes jeunes : 5 euros

* Horaires d'ouverture

L'exposition sera ouverte 7 jours sur 7 du 11 juin au 3 octobre 2011, de 10h à 18h30.

* Le billet d'entrée comprend la visite du musée interactif

de l'Hôtel-Dieu, qui permet en 1h30 de voyager au coeur de notre patrimoine.



Voir la galerie photos Les oeuvres du Louvre a l'Hotel-Dieu

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteBR le 15 juin 2011 - 23h28
Bonsoir, je suis triste de voir que quoique nos élus fassent ...mais il est vrai que l'on ne peut contenter tout le monde : le meunier , son fils et l'âne ! Merci à notre maire de nous offrir ce cadeau, oui , à Paris , l'entrée est peut-être à 10 euros, mais il faut rajouter le prix du TGV !!!et tous les frais divers, repas, hébergement. Nous allons aller admirer cette exposition avec grand plaisir , architecture, peinture, la foi a permis la réalisation de chefs-d'oeuvre pour TOUS !

Signaler un abus

img_journalisteEE le 15 juin 2011 - 19h45
pas tres ecolo ! l exposition et a quel cout ! bonjour les impots ! quelqu un payera bien ( le contribuable )

Signaler un abus

img_journalisteS le 15 juin 2011 - 16h47
Je ne suis pas encore aller voir cette expo, ms rien qu'en lisant l'article, je me dit que je vais me dépécher!!!! juste par rapport au tarif, oui c'est 8euros,certes, ms il ne faudrait peut être pas oublier que cette expo est avec des oeuvres du LOUVRES. Il y a quand même des frais! on voudrait tout gratuit, ms tous le monde sait que c'est impossible! donc soyons REALISTES!

Signaler un abus