Sénatoriales : Jean Boyer se déclare enfin sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Sénatoriales : Jean Boyer se déclare enfin

Date : 15/06/2011 | Mise à jour : 16/06/2011 11:04
Partager

Alors que les communes du département s'apprètent ce vendredi 17 juin 2011 à désigner les grands électeurs qui choisiront les deux prochains sénateurs de Haute-Loire, le sortant Jean Boyer (Nouveau centre) fait enfin connaître ses intentions officiellement : il se représente en compagnie de son suppléant actuel, Olivier Cigolotti, maire de St-Romain-Lachalm.

Sous le slogan « Avec les Elus pour une Haute-Loire solidaire », Jean Boyer présente sa candidature par le communiqué suivant.


"Après les différentes annonces de candidatures aux élections sénatoriales de septembre prochain par voie de presse, il était naturel qu'avec Olivier Cigolotti, mon suppléant, je confirme la mienne.

Ce n'est pas un scoop ! Au contact des élus depuis le début de ce premier mandat, la plupart connaissait mes intentions. Ils connaissent également ma détermination et mon attachement à nos communes et à notre Haute-Loire. Mes engagements d'hier ont été tenus : être l'élu de tous dans le respect des convictions de chacun.


J'ai informé régulièrement les élus de mon travail et de mes prises de position, notamment lorsque certains projets de loi étaient contraires aux intérêts de nos communes. Je pense avoir été un fervent défenseur de notre territoire en me concentrant sur des dispositifs qui comptent pour la Haute-Loire.
Je n'ai fait aucune mission, aucun voyage parlementaire à l'étranger, consacrant de longues heures du jour et parfois de la nuit pour obtenir par exemple les 14 Pôles d'Excellence Rurale qui font aujourd'hui de la Haute-Loire un des départements les mieux servis.
J'ai relayé sans relâche les inquiétudes de mes collègues du Conseil Général concernant la péréquation, l'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie), l'amélioration du réseau routier dont l'indispensable RN 102.

Olivier Cigolotti

45 ans, marié, 2 enfants
Elu suppléant du sénateur Jean Boyer en septembre 2001
3ème mandat de maire de St-Romain-Lachalm
Réélu Président de la Communauté de Communes du Pays de Montfaucon
Réélu Président du Syndicat Intercommunal de Collecte et du Traitement des Ordures Ménagères Velay-Pilat
Directeur Général d’un Foyer de Jeunes Travailleurs
Deux Établissements à Aurec et St-Etienne

Pour nos concitoyens je n'ai pas hésité à condamner la baisse des moyens scolaires, notamment en milieu rural ou encore dernièrement les prix déraisonnables des carburants.
J'ai également soutenu les mesures concrètes en faveur du développement durable. Ce travail a été mené dans la discrétion mais en étant au contact quotidien des élus pour rester imprégné de cette réalité du terrain, pratiqué dans mon mandat de maire et de conseiller général.
La reconnaissance de ses pairs ne se mesure pas à son étiquette politique ou ses parrainages, elle se forge dans la capacité que l'on a à défendre son pays. Ma liberté d'action et mes racines m'ont permis d'être entendu et de pouvoir m'appuyer aujourd'hui sur un solide réseau national. Je souhaite continuer à en faire bénéficier mon département.


« Des prochains mois très importants pour nos communes »

La réforme des collectivités territoriales a été et sera un des débats le plus importants pour l'avenir de nos communes. Elle comporte des changements fondamentaux pour l'organisation de nos territoires. Signataire de nombreux amendements, je me suis aussi opposé à plusieurs reprises, et continuerai à le faire, à toutes les mesures qui affaiblissent nos communes, dont la complexité administrative toujours pesante et négative.
De vraies questions se posent pour nos collectivités : leurs financements, leurs compétences, la prise en compte de l'espace, le maintien des services publics, nos écoles et les moyens face à l'allongement de la vie.
C'est dans ce cadre, conscient de la génération à laquelle j'appartiens, que je souhaite poursuivre ce travail pour mon département laissant de côté les ambitions personnelles qui ne sont plus de mon âge. J'ai été plusieurs années durant un fidèle serviteur aux côtés des grands élus de ce département. Mon ambition n'est pas de prolonger de trop ma carrière mais de mettre mon expérience et ma disponibilité au service de tous les élus. Mon seul objectif sera comme toujours de privilégier et de défendre les intérêts de ma région.


J'ai abandonné en mars dernier la vice-présidence du Conseil général pour passer progressivement le relais et me consacrer à ce mandat. Olivier Cigolotti, mon suppléant, sera à mes côtés. Il appartient à la génération qui gèrera dans un avenir très proche les intérêts de la Haute-Loire.


Ensemble, nous souhaitons nous engager aux côtés de tous les élus pour une Haute Loire solidaire."




En mai 2010, Jean Boyer a rassemblé les acteurs politiques du département qui se réclament du Nouveau centre (lire l'article).



Les autres candidats déclarés jusqu'à présent :




Pierre Astor, divers droit


Nicole Chassin, PS


Madeleine Dubois, UMP


Jean-Jacques Faucher, divers droit


Pierre Gibert, PS


Gérard Roche, divers droit


Le FN a d'ores et déjà annoncé qu'il présenterait un candidat (lire l'article) sans en annoncer encore le nom.



Le sortant UMP Adrien Gouteyron n'a pas souhaité se représenter




Les sénatoriales, comment ça marche?

Les conseils municipaux des communes du département de la Haute-Loire sont convoqués ce vendredi 17 juin 2011 afin de désigner leurs délégués titulaires et suppléants en vue de l'élection des deux sénateurs du département. En effet, les sénateurs seront élus le dimanche 25 septembre 2011 par un collège de grands électeurs qui comprend les deux députés du département, les 8 conseillers régionaux, les 35 conseillers généraux, les 35 conseillers municipaux de la ville du Puy-en-Velay et 631 délégués des conseils municipaux. Ce sont ces 631 délégués qui devront être désignés par chaque conseil municipal ce vendredi 17 juin, auquel il convient d'ajouter un nombre variable de délégués suppléants. Le nombre de délégués titulaires et suppléants de chaque commune est déterminé par rapport à l'effectif légal du conseil municipal tel qu'il résulte des dernières élections municipales de mars 2008.
A l'issue des élections des grands électeurs, le tableau des électeurs sénatoriaux sera publié par la préfecture au plus tard le mardi 21 juin 2011. Les élections sénatoriales, elles, auront lieu le 25 septembre 2011.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistejl le 16 juin 2011 - 23h04
ke voulez vous voter pour des personnes qui ont fait leur temps et qui sont complétement a coté de la génération actuelle messieur vous avez assez ammasser faite la place aux jeunes et passer 1 bonne retraite ........

Signaler un abus

img_journalisteCE le 16 juin 2011 - 18h42
je pense que c'est plutôt l'appât du gain et la peur de sombrer dans l'anonymat qui le motive !

Signaler un abus

img_journalisteRP le 16 juin 2011 - 15h30
Et bien comme d'habitude c'est toujours les mêmes qui se présentent ?

Signaler un abus