Sécheresse: la Loire toujours en alerte sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Sécheresse: la Loire toujours en alerte

Date : 14/08/2019
Partager

Les précipitations des derniers jours, couplées à une baisse des températures, tendent à l’amélioration de la situation et ont permis d’enrayer la dégradation sur la Loire. Mais le département reste en alerte.

Les prévisions météorologiques n’annoncent pas de pluie significative avant plusieurs jours. Afin de préserver les usages prioritaires et la survie des écosystèmes aquatiques, les services de l'Etat maintiennent la limitation des usages de l’eau dans l’ensemble du département mais diminue les restrictions mises en œuvre précédemment dans les secteurs des Monts du Forez, des Monts du Lyonnais et du Fleuve Loire Amont.

Ces limitations ne s’appliquent pas aux usages satisfaits à partir de retenues de stockage d’eau ni du canal du Forez.

Les principales mesures de restrictions concernant les particuliers sont progressives et vont de la limitation des horaires d’utilisation de l’eau à l’interdiction d’utilisation de l’eau pour les usages suivants : le lavage des voitures hors des stations professionnelles, le remplissage des piscines privées, l’arrosage des pelouses, l’arrosage des jardins potagers, massifs fleuris, plantations arborées. Le prélèvement dans les cours d’eau (bief, pompage) ou dans les nappes pour le remplissage des plans d’eau est interdit.

Pour les usages économiques de l’eau, seuls les prélèvements qui sont indispensables dans les process de fabrication industrielle sont autorisés, et l’irrigation agricole est soumise à des restrictions voire des interdictions en fonction des cultures concernées et des matériels utilisés.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 19 août 2019 - 10h34
l'agriculture productiviste utilise 70 % de l'eau disponible .Inutile de chercher plus loin les économies nécessaires .

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 14 août 2019 - 18h41
Il serait tant que l'Etat et les collectivités territoriales prennent le problème à bras le corps. La sécheresse va être de plus en plus habituelle et toute l'année, il faut absolument changer nos habitudes: récupération des eaux de pluies, économies (exemple: ne plus arroser des fleurs en pleine ville comme au rond point Solaure à Sainté, tous les jours pendant la canicule), arrêter les cultures gourmandes en eau (ex. maïs), et vraiment sanctionner les gens qui arrosent.

Signaler un abus