Loisirs

Saint-Etienne : zen soyons zen

L'ambiance était paisible place Jean Jaurès ce mercredi 5 juin. Comme cela se fait de plus en plus, une mutuelle avait invité ses adhérents à participer à des ateliers détente dans ses locaux.
Ils sont quelques-uns à patienter dans l'entrée. Chez Harmonie Mutuelle, aujourd'hui, on se relaxe. Au programme : quiz sur le stress, séances de massage assis et de do in, sorte d'auto-massage japonais. La cible : les séniors adhérents. "Nous proposons chaque année ce genre d'ateliers", explique Anaïs Marchand, chargé de communication, "c'est d'abord une démarche de prévention, qui peut par la suite faire diminuer le nombre de consultations chez le médecin". Et donc des remboursements. Justement, aujourd'hui, la mutuelle invite des sophrologues et des masseurs. Mais est-ce qu'elle rembourse (ou pas) les séances de médecines douces? "30 euros par séance, 3 fois par an", selon Isabelle, chargée de clientèle. 

"[...]C'est parfois compliqué de se détendre"
Parmi les participants à ces ateliers, Gilles, 61 ans, espère apprendre des choses : "dans nos vies quotidiennes c'est parfois compliqué de se détendre, alors ça coûte rien d'essayer d'apprendre à le faire". En face de lui, Gérard, 67 ans, retraité et ex acupuncteur, est venu s'informer : "par curiosité, je veux savoir ce qui se pratique dans les massages, on sait bien que bien souvent dans ce domaine il y a à boire et à manger", "si ce genre d'ateliers pouvaient pousser les mutuelles à mieux rembourser les médecines douces, ce serait bien", explique t-il.

"Réapprendre à respirer"
Bientôt, leur séance d'auto-massage commence. Elle est animée par Guy-Pierre Verrier, un sophrologue de Luppé. Tout d'abord, première étape, "réapprendre à respirer". "Nous perdons la respiration abdominale que nous avions bébés, elle permet de relâcher les tensions", explique t-il. Dans la salle d'à côté, c'est une séance de amma assis qui a lieu. Chaque personne se fait masser sur une chaise pendant 8 minutes. Selon le praticien Pierre Blanc, se détendre, ça s'apprend : "il faut le décider, les séniors souvent n'ont pas été habitués à le faire, la retraite peut être un déclencheur."

S. B.

Photos : Mathilde Solages

Réagissez !

Voir les 1 commentaires   Déposer un commentaire

  • MM - le 7 juin 2013 - 09h19 Signaler un abus
    Excellente initiative d'une mutuelle zen. Ce genre de pratiques gagneraient à être reprises dans d'autres endroits où les attentes sont également parfois longues (la Poste par exple !).

Voir les 1 commentaires   L'ajout de commentaires à un article n'est plus possible au delà de 30 jours.

Les Brèves

Les derniers articles

Une information locale à diffuser ?
Envoyer une info à la rédaction