Saint-Etienne: une pépinière rue de la République pour aider les nouveaux entrepreneurs sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Saint-Etienne: une pépinière rue de la République pour aider les nouveaux entrepreneurs

Date : 14/04/2018 | Mise à jour : 23/04/2018 11:58
Partager

Saint-Etienne Métropole va ouvrir en juin un espace de 250m² rue de la République dédié aux nouveaux entrepreneurs issus des secteurs du design, de l’artisanat d’art ou encore du e-commerce. Les passants pourront pousser la porte de cette première pépinière de centre-ville pour expérimenter les créations.

Un espace pour venir expérimenter les produits des entreprises, artisans ou e-commerçants locaux. Tester avant d’acheter mais aussi tester pour aider ces professionnels à faire évoluer leur produit. C’est l’idée de la nouvelle pépinière qui ouvrira ses portes au 7 rue de la République à Saint-Etienne, courant juin. Baptisée sobrement "République" elle viendra compléter l’offre de la Métropole en matière d’accompagnement des jeunes entrepreneurs. Trois autres pépinières sont déjà présentes sur le territoire de Saint-Etienne : le Mixeur, le Bâtiment des Hautes Technologies et Montreynaud.

Une pépinière plutôt axée artistes

« La pépinière République sera plus spécialement réservée aux designers, artisans d’art, maisons d’édition et e-commerçants », explique Bernard Laget, vice-président de Saint-Etienne Métropole. Les 250m² de bâtiment seront répartis en plusieurs espaces : des postes de travail classiques (11 entrepreneurs réguliers pourront être accueillis), des postes nomades, un atelier partagé et, véritable nouveauté dans l’offre d’accompagnement jusqu’ici disponible à Saint-Etienne, un espace show-room. Cet espace sera disponible aussi pour les entreprises plus aguerries souhaitant avoir des retours d’usagers sur leurs dernières innovations. L’animation des vitrines sera faite en lien avec la start-up stéphanoise "Projecstore".

Deux entreprises ont déjà acté leur installation sur cette nouvelle pépinière de centre-ville : la maison d’édition stéphanoise "Nouvelle page/HTAG" et la maison de production "Arsenic Diffusion".

S. G.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire