Saint-Etienne: le Tripode va être rasé le long de la RN88 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Saint-Etienne: le Tripode va être rasé le long de la RN88

Date : 13/11/2017 | Mise à jour : 14/11/2017 09:40
Partager

Le quartier de La Rivière à Saint-Etienne va connaitre une grosse opération de restructuration urbaine d'ici 2020. Et cela débute dès cette fin d'année avec la destruction de 3 immeubles et la réhabilitation de 4 autres dans la cité Bonassieux, le long de la RN88 (sortie Bellevue).

Situé à l’entrée de la ville de Saint-Etienne en bordure de route nationale 88, le quartier de la Rivière se compose d’un ensemble d’habitations datant des années 50. Appartenant au bailleur social Cité Nouvelle, certains des immeubles aux normes obsolètes doivent être démolis afin de procéder à la restructuration du quartier. Les travaux vont permettre notamment la destruction de la tour rouge "Tripode", composée de 17 étages et située à proximité directe de la route nationale, pour laisser place à un ensemble plus cohérent, pensé dans l’horizontalité des formes architecturales plutôt que dans la verticalité et comprenant 105 logements. Un soin particulier sera apporté aux espaces verts afin de restructurer le parc paysager en coeur d’îlot.

Cette coopération avec Cité Nouvelle vient sceller des partenariats pérennes entre les bailleurs sociaux et l’EPORA, via une convention signée en juillet 2016, en faveur du renouvellement urbain, de la production d’un habitat social qualitatif et de l’amélioration du cadre de vie des habitants.


Calendrier des travaux

Pour l’EPORA, les travaux se réaliseront en 2 phases distinctes. Démarrée en septembre 2017, la démolition des bâtiments situés 10 rue Bonassieux et 9 rue de Grandy se finiront en février 2018. C’est l’entreprise TPM de Lorette qui réalise les travaux pour un montant de près de 475 000 €, la maîtrise d’oeuvre est assurée par SAFEGE. La démolition de la tour tripode devrait débutée au second semestre 2018, la maitrise d’oeuvre sera également assurée par SAFEGE.

L'îlot comprendra toujours 105 logements sociaux

La requalification d’envergure engagée par Cité Nouvelle va se traduire par la démolition de 90 logements et, dans le souci d’améliorer le confort de ses locataires et la performance énergétique des logements, la réhabilitation de 105 logements sur 4 bâtiments. Cette réhabilitation est conduite en conceptionréalisation et vise le label BBC rénovation. Elle est retenue dans le cadre du programme ITI (Investissements Territoriaux Intégrés) de Saint-Etienne Métropole et bénéficie à ce titre d’une subvention FEDER. Le coût de la réhabilitation toutes dépenses confondues est estimé à 4 000 000 € TTC et le financement reposera notamment sur un prêt Haut de bilan de la CDC. Le lancement des travaux de réhabilitationen juin 2018, pour une réception en septembre 2019.

La Ville de Saint-Etienne travaille sur une nouvelle entrée de ville

Après ces travaux de démolition, la Ville de Saint-Etienne et Cité Nouvelle ont décidé de lancer une étude de programmation urbaine sur l’ensemble du quartier de la Rivière, ce partenariat prenant la forme d’un groupement de commande dont la ville sera mandataire. Cette étude devrait notamment permettre d’approfondir la question du devenir du foncier libéré par les démolitions et de l’espace vert central, l’aménagement d’un parc public étant une hypothèse qui reste à valider.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 14 novembre 2017 - 11h16
Tous les logements insalubres doivent être rasés : vu le nombre de logements vides sur St-Etienne et des loyers particulièrement bas, on doit pouvoir reloger tout le monde... A condition que ces personnes soient en situation régulière ! De même pour les commerce : il faut obliger les propriétaires à entretenir les devantures et les garder propres ! Saint-Etienne n'est pas un dépotoir où les lyonnais envoient ceux dont ils ne veulent plus !

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 13 novembre 2017 - 19h52
C'est la ville entière qu'il faut raser...

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 13 novembre 2017 - 19h02
Très satisfaisant comme nouvelle. Saint-Etienne manque cruellement de cohérence entre ses différents quartiers et la municipalité semble avoir pris le problème au bras le corps. Nous sommes dans une nouvelle ère où la qualité de vie dans la ville doit devenir la meilleure possible pour résoudre de nombreux problèmes. Le logement en fait parti.

Signaler un abus