Saint-Etienne est bien une métropole depuis ce 1er janvier 2018 ! sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Saint-Etienne est bien une métropole depuis ce 1er janvier 2018 !

Date : 01/01/2018
Partager

Saint-Étienne Métropole n’a jamais aussi bien porté son nom ! Depuis le 1er janvier, Saint-Étienne a intégré, avec les 52 communes qui composent son agglomération, le cercle restreint des 22 Métropoles françaises.

Quinzième Métropole française en termes de population avec plus de 400 000 habitants, Saint-Étienne Métropole devient définitivement un territoire qui compte dans le paysage institutionnel national, à l’égal de Lille ou de Marseille, de Toulouse ou de Bordeaux.

À court terme, et au quotidien, cette évolution aura peu d’impact sur notre quotidien

Saint-Étienne Métropole continuera d’organiser les transports en commun. Elle poursuivra les missions de service public qui lui ont été confiées par ses 53 communes en matière de voirie ou de traitement et de valorisation des déchets, d’alimentation en eau potable et d’assainissement, de gestion des grands équipements sportifs et culturels (Zénith, stade Geoffroy-Guichard, Musée d’art moderne et contemporain). L’agglomération continuera enfin de soutenir nos établissements d’enseignement supérieur et leurs 25 000 étudiants, nos entreprises qu’elles soient naissantes ou en développement, nos start-up qui évoluent dans un environnement labellisé FrenchTech DesignTech, et cela dans un souci constant d'équilibre entre territoires urbains et ruraux.

"Ce changement de statut est capital pour le développement futur et harmonieux de notre bassin de vie", affirme le président de Saint-Étienne Métropole, Gaël Perdriau. Pourquoi ? Parce que ces 22 Métropoles françaises deviennent les interlocuteurs privilégiés de l’État. Ce sont elles qui vont peser dans les grandes décisions nationales. Ce sont elles qui vont bénéficier de fonds de soutien pour des projets innovants. En devenant Métropole, Saint-Étienne et son agglomération s’invitent dans la cour des grands… et à la table des discussions. "Cette évolution qui, il y a quatre ans, semblait inaccessible à beaucoup, est aujourd’hui une réalité, se réjouit Gaël Perdriau, c’est une vraie chance pour notre territoire."

Source: Saint-Etienne, le magazine (janvier 2018)

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire