STAS : légère hausse des tarifs en 2019 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

STAS : légère hausse des tarifs en 2019

Date : 23/12/2018 | Mise à jour : 23/12/2018 12:51
Partager

Saint-Etienne Métropole a voté une hausse moyenne de 0,90 % des tarifs abonnements de la STAS au 1er janvier 2019.

Si les tarifs ne changent pas pour les titres occasionnels : 1 voyage, 10 voyages, Souplesse et l’abonnement mensuel, plusieurs autres abonnements vont augmenter.

-L’abonnement annuel passe de 434 à 442 euros

-L’abonnement mensuel pour les élèves, étudiants et apprentis (de moins de 26 ans) passe de 27 à 27,50 €

-L’abonnement annuel sénior passe de 306 à 312 euros.

-L’abonnement dans les transports scolaires passe de 120 à 125 euros

Réaction du groupe Nouvelle Gauche qui a voté contre ces hausses :

« Si cette hausse reste modérée en moyenne (près de 1% d'augmentation), nous déplorons qu'elle cible en particulier les tarifs réduits des abonnés étudiants, des seniors et des scolaires, publics concernés par les plus fortes évolutions de tarifs. A l'heure où nos concitoyens nous alertent fortement sur la question du pouvoir d'achat en lien avec la hausse continue de certaines taxes, cette revalorisation tarifaire est du plus mauvais effet. Elle devient injustifiable au regard des incitations diverses pour l'abandon, en ville, de la voiture individuelle au profit de l'utilisation des transports en commun ».

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistetS le 3 janvier 2019 - 20h51
+8 euros d'augmentation et il semble que cela vous choque. C'est 0,67 centimes d'augmentation par mois soit... rien. Ce n'est même pas le prix d'une baguette, ni celui d'une cigarette. Bref, c'est dérisoire pour un service hyper pratique.

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 3 janvier 2019 - 15h21
abonnement annuel: + 8 euros! pourquoi???

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 2 janvier 2019 - 11h47
Si on veut développer l'usage des transports en commun, il faut stopper la hausse régulière des tarifs et de tous les autres impôts ou taxes: depuis quarante ans, on assiste à leur augmentation sans que les services rendus à la population soient supérieurs. Nous sommes les champions d'Europe pour les impots et les taxes, donc il faut réfléchir à comment dépenser mieux. La suppression progressive de la taxe d'habitation est un bon début.

Signaler un abus