Routes à 80 km/h : les radars flashent 3 fois plus sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Routes à 80 km/h : les radars flashent 3 fois plus

Date : 25/07/2018 | Mise à jour : 26/07/2018 09:23
Partager

Entre le 25 juin et 1er juillet 2018, 1172 véhicules avaient été flashés (radars fixes et mobiles) sur les routes de la Haute-Loire. La semaine suivante marquée par l'application des 80km/h, ils étaient 2536. Et la progression ne cesse de se poursuivre jusqu'à atteindre les 3314 flashs entre le 16 et le 22 juillet.

Les radars qui ont le plus flashé entre le 16 et le 22 juillet 2018

  • Radar chantier (ETC) RN 88 - Yssingeaux : 797 infractions
  • Radars fixes (ETF) RD 586 - Saint-Beauzire : 384 infractions
    RN 102 - Vazeilles-Limandre : 352 infractions
    RN 88 - Pont-Salomon : 292 infractions
    RN 102 - Saint-Georges-d'Aurac : 242 infractions
    RN 88 - Saint-Paul-de-Tartas: 194 infractions

D'après les chiffres communiqués par la préfecture de la Haute-Loire, la semaine dernière, entre le lundi 16 et le dimanche 22 juillet 2018, les radars fixes ont relevé 3266 infractions tandis que les mobiles ont flashé 48 fois. Un record battu de semaine en semaine depuis l'application de la limitation de la vitesse à 80km/h.

"C'est tout de même inquiétant, les chiffres sont multipliés par trois. J'ai peine à croire qu'il s'agisse d'un acte de rébellion, en tout cas, si c'en est un, il coûte cher", commente Franck Christophe, le directeur de cabinet du préfet de la Haute-Loire. Et d'ajouter : "Les personnes n'ont pas encore intégré cette nouvelle baisse de la vitesse maximale autorisée. Et il n'y a pas eu encore cette assimilation et cette habitude du radar". Sur les 3314 flashs constatés la semaine dernière : "95% des infractions sont dues à des excès de vitesse inférieure à 20 km/h, au-delà de la vitesse autorisée de 80 km/h."

"Une vigilance particulière sur le contournement"

Pourtant, il va bien falloir la prendre cette nouvelle habitude car le temps de la tolérance est révolu. Bien plus que des radars, la présence policière et gendarmique va s'accroître sur tout le département tout au long de la période estivale pour des opérations de prévention et de répression. "Il y aura une vigilance particulière sur le nouveau contournement qui est tout neuf et qui n'est pas encore appréhendé par les usagers", précise Franck Christophe. Quant à savoir si un radar poussera prochainement le long du contournement du Puy-en-Velay, il n'en est pas question... pour le moment. "On va lui laisser six mois de fonctionnement pour voir comment les conducteurs s'approprient ce contournement. Et en fonction de l'accidentologie, on envisagera la nécessité ou pas de l'implantation d'un radar."



De la vidéosurveillance sur les radars

Les radars très actifs en Haute-Loire font régulièrement l'objet d'actes de vandalisme. Sur la RN88, celui du Riou est la star des radars tagués. Du 1er janvier au 19 juillet 2018, 22 radars ont été tagués et deux cabines ont été changées pour un budget total en frais de réparation estimé à 73 200€. "Nous sommes en train de mettre en place une stratégie pour attraper les tagueurs de radars, l'objectif étant d'en attraper un pour dissuader les autres", indique Franck Christophe. Entre autres dispositifs, des caméras de vidéosurveillance sont en train d'être déployées sur les équipements plantés en Haute-Loire.

Pour rappel, selon l'article 322-2 du code pénal : "Le fait de tracer des inscriptions, des signes ou des dessins, sans autorisation préalable, sur les façades, les véhicules, les voies publiques ou le mobilier urbain est puni de 3 750 euros d'amende et d'une peine de travail d'intérêt général lorsqu'il n'en est résulté qu'un dommage léger."

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistePC le 27 juillet 2018 - 11h24
Aux adeptes du radar et des punitions qui doivent les rassurer, je voudrais dire que si chaque usager passait une journée pédagogique tous les 2 ans comme il y a un contrôle pour les véhicules, peut-être qu'il y aurait une meilleure prise de conscience des conducteurs, une plus grande responsabilité sur les routes. Mais voilà ce type de structures coûterait de gros investissements alors que le radar ça rapporte..."un pognon de dingue !" C'est un choix politique, c'est tout.

Signaler un abus

img_journalisteGG le 27 juillet 2018 - 10h30
C'était à prévoir,automobiliste pompe à fric et en plus l'augmentation de la consommation d'essence est effective, je suis passé de 7,2 à 7,8. Double jackpot pour l'état et son premier ministre qui déroge à la règle du port obligatoire de la ceinture à l'arrière d'une voiture même si c"est sur le Tour de France. Il est bien précisé dans la loi ''obligatoire'', mais c'est vrai lui il peut se permettre, intouchable! Plusieurs morts sur les routes et l'on ne sait rien depuis le 1er juillet

Signaler un abus

img_journalisteGL le 27 juillet 2018 - 08h43
Je n'avais pas encore constaté la conduite dangereuse et inconsciente de nombreux automobilistes à qui le bitume leur appartient depuis la descente à 80km/h. Chose faite! dépassement sur les zébras, franchissement de ligne continue, vitesse inconsidérée, pas de clignotants, poids lourds sans feux arrière, etc etc...., et on parle de sécurité routière!!!! je dirai plutôt d'une mise à mort. l'admiration du paysage entraîne une monotonie au volant et une déconcentration du conducteur. danger

Signaler un abus