Réunion publique contre la réforme du lycée sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Réunion publique contre la réforme du lycée

Date : 09/11/2018 | Mise à jour : 12/11/2018 07:53
Partager

Depuis le 27 septembre 2018, un collectif d'enseignant.e.s, de parents et d'élèves, réuni.e.s s'est formé en Haute-Loire autour d'un combat commun contre la réforme en cours du lycée professionnel, général et technologique.

A cet effet la Coordination Éducation 43 organise ce lundi 12 novembre à 19h (au Centre Roger Fourneyron au Puy) une réunion publique ouverte à tous les parents, enseignant.e.s, élèves et citoyen.ne.s concerné.e.s de près ou de loin par ces réformes. Des réformes qui, selon elle, "remettent en cause les principes que l’Éducation Nationale se doit de faire vivre". C'est une mobilisation inédite dans le département, née de la volonté spontanée d'informer, d'alerter les familles, les élèves et les collègues enseignant.e.s., qu'ils/elles soient syndiqué.e.s ou non, à l'image de ce collectif ouvert à toutes et à tous. Voici son communiqué :

"Dès le 27 septembre 2018, de nombreux grévistes PLP se sont mobilisés partout en Haute-Loire pour défendre la voie professionnelle   - Des réformes qui vont toucher en priorité les élèves de 3ème actuellement en collège et ceux de 2nd
- Un lycée Blanquer conçu pour les familles qui maîtrisent le système éducatif et qui laisse de côté les élèves issus des classes populaires.
Une concurrence généralisée à toutes les échelles et une baisse des moyens pour des établissements à l’autonomie accentuée.
- Moins d’heures pour les filières générales et professionnelles ! Ajoutons à cela en L.P la déspécialisation des filières = + de difficulté dans l’insertion professionnelle.
- Vaste plan social dans l’Education Nationale : - 2650 postes !
POUR :
- Informer les parents, les élèves et les personnels des différentes réformes mises en œuvre par le ministère
- Faire converger nos luttes et coordonner nos actions au niveau départemental.
- Défendre un service public d’éducation de qualité pour une école égalitaire et émancipatrice.
- Bloquer par une mobilisation unitaire la mise en place de ces réformes.
"

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire