Quotidien : la jeune Ponote invite Vincent Dedienne au Puy sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Quotidien : la jeune Ponote invite Vincent Dedienne au Puy

Date : 16/02/2017 | Mise à jour : 17/02/2017 10:43
Partager

Il vous a fait rire, vous, Vincent Dedienne, avec son "Puyenvelaynois" dans Quotidien de Yann Barthès? Nous oui. Et la jeune Ponote qu’il tançait malicieusement aussi. D'ailleurs, elle le lui rend bien. Sa réponse ici.

Si vous n’avez pas regardé Quotidien, ce mercredi 15 février, sur TMC, vos collègues de bureau ou vos camarades vous en ont peut-être parlé. Alors que Vincent Dedienne déroulait sa chronique du jour avec talent, le mot « Le Puy-en-Velay » a fait dresser les oreilles de bon nombre d’Altiligériens devant leurs téléviseurs. L’humoriste a extrait deux phrases d'une interview d'une jeune femme dans le magazine L’Etudiant pour se moquer, gentiment, d'un coin perdu de la France. Vous avez deviné lequel !

La fin justifie les moyens

Dans l’édition de février 2017, Tara, 23 ans, raconte son expérience à l’étranger en service volontaire européen (SVE). Vincent Dedienne en a retiré cette citation : « Je n'étais jamais partie à l'étranger dans le cadre de mes études et je voulais absolument le faire. Je suis donc retournée au Puy-en-Velay, la ville où j'ai grandi ».
> Voir l’extrait à 5’30 :



Soit dit en passant, l’humoriste omet de terminer la phrase qui se conclut ainsi « pour préparer ce projet », suivi de l’aventure de Tara qui part alors en Croatie. Mais peu importe, la fin justifie les moyens quand il s’agit d’humour.
Et bien, il se trouve que nous connaissons très bien la jeune Ponote en question, Tara, puisque nous l’avions interviewée sur son expérience en SVE justement. Loin d’être le stéréotype de la provinciale qui n’a jamais quitté le bercail, il s’agit d’une franco-irlandaise parfaitement bilingue, en vadrouille à travers l’Europe à la moindre occasion.

Oui, Le Puy, est « paumé »

Ce mercredi soir, elle n’était pas devant son téléviseur, mais ses amis se sont empressés de lui en parler. « J’ai trouvé sa chronique marrante », nous confie-t-elle après avoir visionné la vidéo en replay.
Elle répond à Vincent Dedienne avec autant d'humour que : oui Le Puy est « paumé », mais qu'elle l'y invite et se fera une joie de lui faire visiter tous ses coins préférés.

L’émission Quotidien de Yann Barthès est regardée par environ 1,25 à 1,45 million de téléspectateurs.

#icicestlepuy

A la volée, la jeune femme cite ce qui lui plaît dans la ville où sa famille s’est installée alors qu’elle était enfant. « Ici, on peut se baigner dans la Loire, alors que Paris plage, ça va deux minutes ! » rigole-t-elle sur le même ton que Vincent Dedienne qui se qualifie lui-même de « parisianiste prétentieux ».
Autre atout du Puy-en-Velay selon Tara, les Fêtes Renaissance du Roi de l’Oiseau : « Est-ce qu’à Paris on peut boire de l’hydromel, costumée en paysanne du XVIè siècle, en regardant passer des dromadaires ? »

Vincent Dedienne au Puy autour d'un verre ?

Quant à la chapelle St-Michel d’Aiguilhe, perchée sur son rocher depuis le Xè siècle, Tara fait remarquer qu’elle fait partie des 30 « choses à voir avant 30 ans » selon un classement qui a retenu son attention. L'édifice s'est aussi classé 4ème monument préféré des Français en 2014 dans l'émission de Stéphane Bern sur France 2.
Enfin, autre palmarès que Tara aime souligner quand elle reçoit des visiteurs : Le Puy serait la ville qui compte le plus de bars par habitant. Qui sait si Vincent Dedienne prendra la perche tendue et viendra vérifier cette légende urbaine par lui-même, peut-être autour d’un verre avec Tara ?

Annabel Walker




Vincent Dedienne a répondu à Tara en commentaire sur la page Facebook d'NRJ Haute-Loire :




(crédit photo : Georges Biard)


La Maison du Tourisme a également rebondi sur la chronique de Vincent Dedienne. Sur ses réseaux sociaux, elle liste, avec ironie, les 10 raisons qui prouvent qu'on s'ennuie au Puy.



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistegb le 16 février 2017 - 18h13
c'est gentil de la part de Tara de l'inviter mais franchement ce genre de.........C'est bien qu'il reste à Paris

Signaler un abus