logo_zoom

Quel calendrier pour le contournement ?

Date : 27/05/2013 | Mise à jour : 27/05/2013 16:48
Partager

Un stand de la Foire Expo est consacré au contournement du Puy, l'occasion de faire le point sur le calendrier d'un dossier suivi de près par les habitants de l'agglomération.

Le chantier du contournement du Puy a pris un certain retard par rapport à ce qui était initialement prévu : en mars 2012, les services d'Etat annonçaient que le contournement serait opérationnel fin 2014 (lire), aujourd'hui, les ambitions ont été revues à la baisse et on table plutôt sur une mise en service pour la seconde moitié de l'année 2016.
Comme il s'agit d'un dossier sensible, la DREAL Auvergne (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) a souhaité présenter un stand à la Foire Expo du Puy pour faire le point sur les travaux en cours, ceux à venir mais aussi le calendrier de l'opération.


Si les glissements de terrain ont entraîné un surcoût (difficile à chiffrer pour l'instant), les aménagements prévus à Ours-Mons (habillages sonores, talus, etc.) "seront bien conservés", a confié Laurent Wauquiez, "il n'y a aucune négociation possible à ce sujet".

Près de 500 personnes sont venues sur le stand

La DREAL Auvergne tient elle aussi un stand à la Foire Exposition du Puy. "C'est un chantier important pour l'agglomération du Puy et qui suscite très logiquement des questions", estime Hervé Vanlaer, le Directeur de la DREAL Auvergne. Il est donc tout naturel qu'un stand y soit consacré et durant le week-end, pas moins de 472 personnes s'y sont arrêtées, "ce qui montre qu'il est important d'informer les habitants de l'agglomération".
Parmi les principales questions posées par les altiligériens sur le stand, c'est le calendrier des travaux et la mise en service qui suscitent le plus d'intérêt, "ce qui prouve que ce contournement est attendu avec enthousiasme". Viennent ensuite des aspects plus techniques comme les mesures prises pour l'environnement ou pour atténuer le bruit.


Des difficultés... et des satisfactions

C'est un chantier qui a connu des difficultés, personne ne pourra le contester. On pense notamment à la tranchée couverte d'Ours-Mons, qui a connu un premier glissement de terrain en mai 2011 et un deuxième en novembre 2012, même si l'origine de ce dernier n'est pas encore tout à fait déterminée.
"Mais d'autres chantiers d'envergure se sont bien passés", souligne le directeur de la DREAL, "notamment la construction du viaduc de Taulhac, qui est désormais fini ou encore le doublement du pont sur la Loire, qui devrait s'achever dans les semaines à venir".


Des chantiers presque terminés...

Les responsables de la DREAL Auvergne ont d'abord fait le point sur les chantiers en cours. Le viaduc de Taulhac n'est en réalité pas tout à fait terminé puisqu'il manque les peintures du tablier. Long de 422 mètres, il permet de faire transiter les matériaux d'un côté à l'autre du chantier. Le doublement du pont sur la Loire, long de 90 mètres, à Brives-Charensac est lui aussi bientôt fini.
Concernant la tranchée couverte d'Ours-Mons, de nouvelles études géotechniques sont en cours et les travaux reprendront dans les prochaines semaines. "La voie communale est pratiquement rétablie dans sa configuration définitive", ajoute la DREAL.


... d'autres en cours

La construction des ouvrages d'art est en cours : pour les quatre passages inférieurs, la construction a démarré en juin 2012 et devrait s'achever à l'été 2013. Concernant les trois passages supérieurs, les travaux devraient débuter cet été. Des maisons et bâtiments sont également en cours de déconstruction depuis le mois de janvier, une opération évaluée à 1,2 million d'euros et qui devrait arriver à terme cet automne.
>> Voir la vidéo des travaux de déconstruction (mi-mai) avenue des Belges au Puy :

 

 

Après les terrassements, qui seront initiés au printemps 2014, viendra le tour de la construction des chaussées et leur mise en oeuvre, à partir de l'automne 2015 et la mise en service du contournement devrait être effective en 2016. Elle devrait être globale, il n'y aura donc pas de portions du contournement mis en service en amont de cette date.

Les travaux à venir et l'important chantier de terrassement

Le gros morceau du chantier, maintenant, ce sont les terrasements. L'appel d'offre a été lancé en mars dernier et comprend les terrassements entre la Loire et Les Baraques, soit environ 2,3 millions de m3. Viendront ensuite la construction des six murs de soutènement, les rétablissements non routiers (quatre ouvrages) et la construction du passage inférieur de Bellevue. La DREAL rappelle que la consultation pour la construction du passage inférieur de la Chartreuse interviendra au cours de l'année 2013.
Hervé Vanlaer, le Directeur de la DREAL Auvergne, revient sur l'actualité du chantier, avec le lancement en mars dernier de l'appel d'offre pour les terrassements, l'un des aspects les plus importants du contournement du Puy. Il explique qu'un délai supplémentaire a été accordé pour que les entreprises puissent constituer leurs dossiers mais le démarrage des travaux est toujours fixé au printemps 2014. Ecouter.






  • Récapitulatif du calendrier annoncé par la DREAL

* Printemps 2013 : appel d'offre pour les travaux de terrassement
* Eté 2013 : appel d'offre pour le passage inférieur de Chartreuse et début des travaux de construction d'un des trois passages supérieurs
* Automne 2013 : choix du titulaire du lot des terrassements et notification du marché
* Mi-2014 : travaux de terrassements et de construction de l'ouvrage de La Chartreuse, travaux du doublement de Bellevue et construction du centre d'entretien et d'intervention des Baraques
* Automne 2015 : démarrage des travaux de chaussée sur la moitié sud de la section courante
* 2016 : fin des travaux de chaussée, installation des équipements de la route et mise en service.


  • Le contournement en chiffre :

* 9,4 kms de travaux dont 8,7 kms à 2x2 voies
* 2 millions d'heures de travail
* 9 ans de travaux
* 12,5 % de l'investissement consacrés à la protection de l'environnement
* 172,1 millions d'euros financés par l'Etat et les collectivités.

 

  • Financement du contournement :

- 84 M€ au titre du Contrat de Plan Etat/Région (CPER) 2000/2006 dont 55% par l'Etat et 45 % par les collectivités ( Région = 20,44% ; Département = 20,44% ; Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay = 4,12%).
- 88,1 M€ au titre du Programme de Modernisation des Itinéraires du réseau routier national en Auvergne (PdMI) 2009/2014 dont 89 % par l'Etat et 11 % par les collectivités (Département = 6,8% ; Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay = 4,2%.).


>> Découvrez le plan détaillé du contournement en cliquant ici.


Maxime Pitavy

Vous aimerez aussi

Commentez

img_journalistea le 31 mai 2013 - 20h07
Et bien on en reparlera des bouchons de la Pépinière et de Corsac !! parce que la mise en service du contournement se fera bien avant celle de son prolongement côté Les Baraques qui est loin d'être réglé....

Signaler un abus

img_journalistec le 30 mai 2013 - 18h45
A la pépinière et a Corsac le contournement ne peut qu' améliorer les choses. Reflechissez !

Signaler un abus

img_journalisteb le 30 mai 2013 - 18h36
quel gâchis a la pepiniere avec le désamiantage, la démolition de bâtiments, d'une villa de moins de dix ans, une déchèterie implantée sans consultation de la DREAL( impossible de passer quatre voies futurs sans évacuer l'ancienne décharge,) des clôtures tout azimut qu'on dépose ou double quelques mois plus tard.vraiment notre argent n'est pas dans les meilleures mains . vive la crise

Signaler un abus