Quand viendra l'an 3 000... sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Quand viendra l'an 3 000...

Date : 19/06/2018 | Mise à jour : 21/06/2018 09:37
Partager

Un salon commun pour artistes et auteurs locaux. C’est l’idée novatrice d’Amiplume, ce week-end, au centre Pierre Cardinal du Puy (voir l'événement sur Facebook). Parmi les écrivains, Azelma Sigaux présentera son nouveau roman, un récit d'anticipation.

Nous vous l’avions présentée il y a un an, pour la parution de son premier roman, En Toute Transparence. Azelma Sigaux revient avec Absurditerre, paru début juin. Du récit fantastique pour adolescents, la Ponote de 29 ans s’adresse aujourd’hui à un public à partir de 14-16 ans (sans limite maximale) sous la forme d'un roman d’anticipation situé en l'an 3 000. Dans cet ouvrage, l’humour de la jeune Vellave est toujours aussi présent. « C’est ma petite signature », s’amuse-t-elle.
Cette-fois, la petite-fille de l’écrivain Gilbert Sigaux a des messages à faire passer.





L’urgence écologique fait, en effet, partie de ses préoccupations. Celle qui travaille à la Biocoop d’Aiguilhe essaie, chaque jour, d’apporter sa petite pierre à l’édifice : « je mange bio, je fais attention à ce que je consomme... »

L’avis de notre lectrice testeuse

« Un conte philosophique étonnant avec une fin inattendue. Un bon livre suscitant des questions auxquelles chacun pourra apporter sa propre réponse. Un livre intelligent, bien écrit et surtout très original.
Maintenant que vous me dîtes qu’il s’agissait à la base d’un recueil de nouvelles, je le vois, mais l’auteure est très forte : elle a su créer une continuité. Si on ne lisait que des extraits, on ne comprendrait pas.
 »

Un recueil de nouvelles au départ

Il y a deux ans, pour En Toute Transparence, Azelma Sigaux avait démarché une trentaine d’éditeurs. Un an plus tard, elle obtenait une réponse positive qui la transportait de joie et lui ouvrait la porte du monde littéraire de l’intérieur. Pour ce deuxième roman, elle repart encore avec Rebelle Editions.
Mais quel est le rôle de l’éditeur ? Comment accepter ses demandes de modifications sans dénaturer le propos de l’auteur ?





Depuis un peu plus d’une semaine, Azelma Sigaux a repris les séances de dédicaces, rencontres et présentation de son nouveau roman, une période qu’elle affectionne et qui l’encourage à poursuivre dans la voie qu’elle s’est trouvée.




Annabel Walker



Le salon du livre Amiplume

Ce sera l’occasion de rencontrer des auteurs et artistes de Haute-Loire ces 23 et le 24 juin 2018 au centre Pierre Cardinal du Puy-en-Velay.
Samedi : 14h - 17h  (récital de poésie à 17h).
Dimanche : 10h – 18
Entrée gratuite.
Renseignements : 0671151143

Le synopsis de son 3e roman, en cours d’écriture

« Après des siècles de recherches et de fantasmes, la solution pour devenir immortel est enfin trouvée. Il est alors décidé d'interrompre la croissance des humains à l'âge le plus productif : vingt-trois ans. Très vite, la Terre est surpeuplée et l'interdiction de donner naissance devient une nécessité. Toute femme trouvée enceinte est forcée d'avorter, tout enfant découvert vivant est abattu sans sommation. Un couple va braver la loi à plusieurs reprises, jusqu'à ce que le petit June survive à la traque des puissants. Enfermé dans une cave pour sa protection, le garçon va s'échapper et se retrouver au cœur d'un groupe de rebelles : les Ephémères. Entre les capacités extrasensorielles de ces mortels et la déshumanisation lassante des immortels, June va se trouver face à un dilemme existentiel. La peur de la mort serait-elle le moteur d'une vie passionnante ? »




Les prochaines rencontres de l’auteure

23 - 24 juin Salon du Livre Amiplume au Puy-en-Velay
30 juin musée de Versilhac à Yssingeaux
7 juillet magasin FNAC du Puy
11 juillet Prades à l’invitation de l’association Rocher d’écriture
21 juillet Librairie Laïque au Puy
> Voir les lieux et horaires des dédicaces ici



 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...