Quand le 2.0 à l'école nargue le coronavirus sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Quand le 2.0 à l'école nargue le coronavirus

Date : 15/05/2020 | Mise à jour : 17/05/2020 19:31
Partager

Le confinement a amputé les élèves de deux mois de présence dans leurs écoles respectives. Malgré cela, le Pôle scolaire de La Chartreuse à Brives-Charensac a su assurer une continuité des cours grâce à son imposant parc informatique.

Douze ans. Cela fait plus d'une décennie déjà que tous les collégiens et lycéens du Pôle La Chartreuse sont, chacun, équipés d’un outil numérique comme une tablette ou un ordinateur portable. Un choix d'investissement qui a permis de faire un pied-de-nez au Covid-19 et aux restrictions sanitaires qui en ont découlées. Cette stratégie de modernisation, mise en place à une époque où le combo papier/stylo reste encore dur à détrôner, a ainsi prouvé l'utilité d'un tel équipement 2.0. Ce dispositif a été initié par Didier Ferry, ancien directeur du Pôle et directeur diocésain aujourd’hui et Claude Vincent, ancien président de l’OGEC (Organisme de Gestion de l'enseignement Catholique).

Plus de 800 interventions à distance

"Pendant ces huit semaines de confinement, cette expérience nous a une nouvelle fois démontré l’intérêt d’avoir un parc informatique dense à disposition des élèves, partage Michel Paulet, directeur du Pôle La Chartreuse. Personne n’a pu être mis de côté dans l’offre numérique et la continuité des cours. Le seul bémol revient peut-être au manque d’accès au réseau internet de certaines familles. Le service formation et maintenance en informatique interne au pôle a également montré toute son efficacité. Plus de 800 interventions à distance et dépannage sur des procédures ont apporté la solution dans les 24 heures !"

"Cette expérience pousse la majorité des enseignants à pratiquer ce qu'on appelle l’école inversée"

Ce lundi 18 mai, les élèves peuvent officiellement entrer à nouveau dans l'établissement. "Pendant ce temps de déconfinement, la continuité pédagogique sera poursuivie de la même manière et avec la même exigence, souligne Solange Moulin, responsable pédagogique du collège La Chartreuse. Les élèves bénéficieront des cours à distance aussi bien à la maison qu’au collège." Cet isolement forcé et nécessaire de chacun a permis de remodeler les conceptions de l'apprentissage. "Nous pouvons dire que cette expérience pousse la majorité des enseignants à pratiquer ce qu'on appelle l’école inversée. Visioconférence, capsule vidéo, enregistrement mp3, appels téléphoniques… Chaque professeur use d’originalité et de tous les moyens de communications à la pointe pour ne perdre aucun élève dans les apprentissages".

> Lire aussi : Lycée Simone Weil, des portes ouvertes virtuelles

Les portes ouvertes en version virtuelle

D'après le directeur du Pôle La Chartreuse, et suite à ce succès numérique, les 260 élèves du collège continueront donc d’être équipés d’un outil numérique individuel à la rentrée de septembre 2020. "Il est mis gratuitement à disposition comme il l'a toujours été depuis le début. Ceci afin de préparer les élèves à une réelle autonomie pédagogique". Parce que l'établissement se projette à vitesse lumière dans le futur, les équipes ont posté sur le site numérique une visite virtuelle du Pôle La Chartreuse, dans le but de contourner, une fois encore, l'obstacle du confinement et d'assurer les portes ouvertes prévues. "Mais un rendez-vous individuel peut tout de même être pris pour s’inscrire et visiter le site", indique Michel Paulet. Cette démarche est la même pour toutes les structures du Pôle, c'est-à-dire pour le collège, le lycée professionnel, le lycée général, l'enseignement supérieur et les écoles primaires.

> Lire aussi : Charles et Adrien Dupuy : des portes ouvertes... virtuelles

"Nous pensons que c'est une belle façon d’essaimer un message d’espoir"

Les enseignants ont réinvesti les lieux mardi 12 mai et se tiennent prêts pour accueillir les étudiants tout en suivant les protocoles sanitaires stricts. "Chaque enseignant et personnel est appelé à être acteur de la sécurité sanitaire en portant le masque, en effectuant le lavage des mains et en respectant des espaces communs avec désinfection, confie Solange Moulin. Cette responsabilité sera ensuite inculquée aux élèves de la 6ème et de la 5ème, au nombre de cinquante ce lundi 18 mai. Et, à leur tour, ils deviendront les formateurs des futurs arrivants. En cela, nous pensons que c'est une belle façon d’essaimer un message d’espoir".





Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteJV le 19 mai 2020 - 16h38
Le pôle la Chartreuse nous montre éventuellement que cet établissement possède les moyens de communication pour les élèves ( collégiens,lycéens ;;;;) comme nous supposons les autres , privés ou publics., sans aucune prétention. Monsieur Paulet indique simplement qu'un parc informatique de cette ampleur a réussi à faire face aux deux mois de confinement dus au covid-19. Je ne vois pas en quoi cette explication puisse générer des réactions négatives.

Signaler un abus

img_journalistep le 18 mai 2020 - 18h12
Sachez que l'Ecole Publique en a fait tout autant ... certes de façon plus discrète .

Signaler un abus

img_journalisteR le 18 mai 2020 - 15h50
"Visioconférence, capsule vidéo, enregistrement mp3, appels téléphoniques… Chaque professeur use d'originalité et de tous les moyens de communications à la pointe pour ne perdre aucun élève dans les apprentissages". C'est ce qu'il s'est passé dans la plupart des établissements scolaires privés ET publics, figurez-vous ! Belle com/pub qui ne présente rien d'exceptionnel.

Signaler un abus