Protestation au collège de Corsac sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Protestation au collège de Corsac

Date : 11/09/2019 | Mise à jour : 13/09/2019 15:10
Partager

Les professeurs et les parents d'élève manifestent à Corsac pour l'ouverture d'une classe, alors que les seuils d'ouverture sont dépassés.

Rassemblés devant le collège Lundi soir, parents et enseignants protestent contre le refus de l'Inspection d'académie de rétablir une troisième classe de 6ème à la rentrée alors que les effectifs dans les deux classes existantes sont de 30 et 31 élèves.

Certains élèves en situation de handicap ne pourront donc plus être inclus en classe ordinaire

Cette situation était connue dès le mois de juin mais malgré la mobilisation des professeurs le rectorat a accordé seulement 10 heures pour permettre des dédoublement dans certaines disciplines. Les cours d'histoire géographie, d'arts plastique, d'EPS, et de musique ne sont pas dédoublés, c'est pourtant dans ces derniers que les élèves du dispositif ULIS (dispositif d'inclusion d'élèves porteur de handicap dans les classes ordinaires) sont le plus intégrés, portant le nombre de personnes de personnes devant le professeur à 32 avec l'auxiliaire scolaire de l'élève.
Certains élèves relevant de ce dispositif ne pourront donc plus être inclus en classe ordinaire, faute de pouvoir leur offrir des conditions le permettant, alors que la loi y oblige pourtant. De plus, près d'un tiers des professeurs doivent maintenant effectuer des compléments de service dans d'autres établissements, devant faute de temps de présence dans l'établissement abandonner des projets pédagogiques menés précédemment.

Des effectifs presque doublés

Ces projets existant ainsi que ceux devant être initiés à la rentrée, comme un club journalisme, ne pourront être réalisés car il nécessitent un travail en petits groupes que les effectifs actuels rendent impossible. C'est justement grâce à ces multiples projets et actions et avec des classes à taille humaine que l'équipe éducative a pu mener un travail efficace, faisant passer les effectifs de 6ème de 34 l'année dernière à 61 cette année! (90% de réussite au Brevet, 100% au brevet professionnel).
"Ce refus d'offrir aux élèves de bonnes conditions en niant tous les efforts faits pas l'équipe éducative est incompréhensible pour les professeurs et les parents", rapporte une enseignante. Ces derniers demandent que soit pris en compte les spécificités de l'établissement en ouvrant le plus rapidement possible cette 3ème classe auquel ils ont droit, le seuil d'ouverture d'une classe de collège étant à 30 élèves. Ils poursuivront la mobilisation jusqu'à obtention des moyens nécessaires pour permettre la réussite de tous les enfants.


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteR le 11 septembre 2019 - 22h50
Arrêtez de vous plaindre, tout va bien. L'inspection sait ce qu'elle fait, c'était moins bien avant. Signé un ancien prof retraité pro-macron.

Signaler un abus