Prévisions : les Altiligériens font confiance à Vince Météo 43 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Prévisions : les Altiligériens font confiance à Vince Météo 43

Date : 23/10/2018 | Mise à jour : 18/01/2019 06:41
Partager

En amateur éclairé, Vincent Rodier tient une page Facebook qui fait la pluie et le beau temps parmi les internautes de Haute-Loire. Rencontre.

Il s'appelle Vincent Rodier. Cet habitant de Saint-Paulien de 38 ans tient la page Facebook Vince Météo 43 depuis plus de cinq ans. Aujourd’hui, celle-ci compte quelque 3 500 abonnés. L’électro-technicien y annonce le temps qu’il fera sur la Haute-Loire, ainsi qu'un aperçu national, en début de semaine (un travail qui lui prend tous ses dimanches après-midis) et chaque week-end (tous les vendredis en fin de journée).
Mais en quoi ses prévisions locales sont-elles plus précises qu’un bulletin national comme ce que l’on peut trouver sur Météo France ou La Chaîne Météo ?



Pour élaborer ses prévisions, Vincent Rodier consulte des sites comme meteociel.fr ou infoclimat.com. Il y trouve des relevés Météo France au niveau de Loudes car, même si la station elle-même n’existe plus, des relevés y sont toujours effectués. Mais encore faut-il savoir décrypter ces données et ces cartes.

Vincent Rodier se passionne pour la météo depuis plus de 20 ans. À force, il a appris progressivement, au point que des météorologues nationaux reconnus consultent sa page.



Pourtant, il n’a pas de formation de météorologue. Il explique pourquoi.



La page Facebook Vince Météo 43 existe depuis mai 2013. Une date qui n’est pas anodine.



Vincent Rodier se rend sur place pour constater l’ampleur des phénomènes climatiques et les partager avec sa communauté. Mais ce n’est pas un photographe chasseur d’orages.



Pourquoi ne pas professionnaliser sa page ? Créer un site Internet avec des cartes ? « Ce n’est pas mon objectif, répond-il, et je pense que des détails techniques n’intéresseraient pas grand-monde ; ce que les gens attendent ce sont des prévisions simples qu’ils peuvent partager facilement, d’où l’intérêt de Facebook. »

Et pourquoi ne pas faire de sa passion un gagne-pain ? « Aujourd’hui j’ai deux passions : mon travail d’électro-technicien et la météo, explique-t-il. J’adore mon travail et en même temps j’ai besoin de la météo pour me sortir la tête de mon travail donc je pense avoir trouvé un bon équilibre. Je n’ai pas d’objectif lucratif, je veux que ça reste une passion. »

Annabel Walker







 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...