Près d'un millier de randonneurs attendus samedi à Coubon contre le cancer sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Près d'un millier de randonneurs attendus samedi à Coubon contre le cancer

Date : 16/10/2018 | Mise à jour : 16/10/2018 15:27
Partager

C’était un rendez-vous historique sur le bassin ponot depuis 25 ans. Mais l’année dernière, la Marche de nuit de Coubon n’a pas eu lieu. Samedi, Les Senti’nelles prennent le relais pour aider les enfants atteints de cancers.

Pendant 25 ans, l’Amicale des sapeurs-pompiers de Coubon a organisé une marche de nuit caritative pour l’ADOT 43 (don d’organes) et l’association Vivre et Conduire. Elle s’est arrêtée l’année dernière. Mais, ce samedi 20 october 2018, l’association Les Senti’nelles fait revivre l’événement au profit de l’APPEL (Association Philanthropique des Parents d’Enfants atteints de Leucémie et autres cancers). Caroline Charretier, Laetitia Reymond et Marie Teyssonneyre récoltent des fonds pour les enfants atteints de cancer.
Marie est Coubonnaise et cela lui tenait à coeur de faire vivre cette Marche de nuit. Pour ceux qui ne l’ont jamais faite, elle nous dit pourquoi.



Une marche organisée, c’est aussi l’occasion de se promener à la belle étoile en toute sécurité, ajoute Marie Teyssonneyre : « Il y a tellement de monde que vous n’êtes jamais seuls sur les parcours. On a des baliseurs tout au long des parcours pour sécuriser les marcheurs et des serre-fils qui vont clôturer les deux parcours. Et puis, les départs libres sont prévus entre 17h30 et 20h, mais ceux qui préféreraient marcher de jour peuvent partir dès 14 heures. »

Pour ces parcours de 8,5 ou 14,5 km, la présidente, Marie Teyssonneyre, compte bien sur la fidélité des habitués, mais aussi des nouveaux venus.



Le premier ravitaillement aura lieu au Domaine de la Planche de Mélussac (qui vient de participer à l’émission « Bienvenue chez nous »).
Si vous vous inscrivez avant jeudi soir, c’est 10 euros, avec un ticket de tombola d’un euro offert (plus de 1 500 euros à gagner avec quelque 70 lots).

>> Le bulletin est à télécharger sur le site Internet de la mairie de Coubon.

L’association Les Sentinelles ne comptait au départ que trois membres mais, suite à plusieurs sollicitations, Caroline Charretier, Laetitia Reymond et Marie Teyssonneyre ont décidé d’ouvrir l’adhésion (20 euros la cotisation annuelle à partir de 2019) pour que toutes les bonnes volontés, sportives ou pas, puissent se joindre à la cause.

Autrement, rendez-vous samedi soir pour 12 euros (gratuit pour les -10 ans), à la Maison du temps libre de Coubon qui accueillera son premier événement depuis sa rénovation.

Et après ?

Outre la marche de nuit de Coubon, les Sentin’elles organisent toutes sortes d’événements pour récolter des fonds. Lors de courses à pied, foires ou marchés, les trois jeunes femmes tiennent un stand. Vous y trouverez des friandises, des gobelets réutilisables, des aliments pour les sportifs, une tombola, ou encore des produits cosmétiques. Dernièrement, la première édition de la journée du macaron, en centre-ville du Puy-en-Velay le 6 octobre avec le Club des Chocolatiers de Haute-Loire a été un franc succès. En tout, depuis mars 2018 et la création de l’association les Sentin’elles, entre 3 000 et 4 000 euros ont été récoltés pour l’APPEL. L’objectif de 7 000 euros pour financer un robot de téléprésence pour les enfants atteints de cancers hospitalisés à Lyon. Les explications de Caroline Charretier.



Après l’organisation de la randonnée du Trail des Sucs « Au Coeur des Sucs » le dimanche 4 novembre, les deux Espaviotes et la Coubonnaise partiront donc en Martinique, du 27 novembre au 2 décembre 2018, pour le Raid des Alizées.



Et comme elles sont parties sur leur lancée, Caroline Charretier, Laetitia Reymond et Marie Teyssonneyre pensent déjà à leur prochain défi. Ce sera probablement au Finland Trophy en 2020.

Annabel Walker





Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteB le 17 octobre 2018 - 07h41
Tres bonne initiative ! En plus cette marche de nuit de Coubon est une institution merci de la remettre à jour !

Signaler un abus