Préfecture : des casseurs extérieurs pour M. Chapuis sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Préfecture : des casseurs extérieurs pour M. Chapuis

Date : 04/12/2018
Partager

Après l'attaque de la préfecture lors de la manifestation des Gilets jaunes ce samedi 1er décembre 2018, le maire du Puy-en-Velay, Michel Chapuis, a fait parvenir un communiqué de presse dimanche à 13h30. Le voici.

« Je déplore l’absence de réponse aux revendications des Gilets Jaunes. Le gouvernement a fait la sourde oreille et a tort de jouer le pourrissement de la situation.

Je sais que les manifestants, les vrais Gilets Jaunes, ne voulaient pas cette violence. Ils se sont laissés déborder par des casseurs aux comportements inqualifiables et qui se sont mêlés à eux pour commettre ces actes d’une extrême violence.

La Préfecture, symbole de l’Etat, a été assiégée puis incendiée par une bande de casseurs loin de l’esprit des Gilets Jaunes. C'est un acte inacceptable que je condamne avec fermeté. Les dégâts sont très importants et des poursuites judiciaires seront engagées à l'encontre des auteurs.

Je tiens à transmettre mes vifs remerciements aux policiers et gendarmes dont certains ont été blessés. Merci aux pompiers qui ont combattu les feux. Merci aussi aux services de la Ville qui sont intervenus pour remettre en état et nettoyer ».


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistea le 6 décembre 2018 - 07h03
Rien à ajouter sur ce qui est écrit. Les MAIRES ACTUELS du Puy ont été les premiers à se faire voir vêtus d'un gilet jaune, QU'ILS ASSUMENT !! HONTEUX !!

Signaler un abus

img_journalisteP le 5 décembre 2018 - 13h04
Il serait temps que Les Maires du Puy inaugurent un début d'auto critique et cessent d'etre Inaudibles ! Les temps sont graves ! Ce qui s'est passé hier soir mardi , ce qui s'est passé samedi est très grave ! Il est temps de condamner fermement ces agissements dont les auteurs sont des GJ locaux et de rétablir l'image d'une ville dorénavant entachée ! C'est l'image de notre ville dont il est question ! Un peu de courage !

Signaler un abus

img_journalisterj le 5 décembre 2018 - 12h02
Ces propos du Maire sont inadmissibles. Moi Monsieur le Maire j'étais présent une partie de l'après midi et je me tenais à l'écart de toute cette merde, car je sais où peut aller ce genre de mouvement. J'ai assisté aux encouragements des centaines de personnes présentent chaque fois qu'un débile lançait des projectiles dans la direction de la préfecture, des insultes qui fusaient par une majorité des présents et le renvoi des grenades par la foule en délire. Tous responsables !

Signaler un abus