Pour son vingtième anniversaire, Rêve de Foin a ouvert sa maison à Blanhac sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Pour son vingtième anniversaire, Rêve de Foin a ouvert sa maison à Blanhac

Date : 11/09/2017 | Mise à jour : 13/09/2017 17:02
Partager

Connus pour organiser depuis vingt ans le festival des Nuits de Rêve en juillet, les membres de l'association Rêve de Foin ont ouvert les portes de leur maison et dressé le bilan de leurs activités.

Au départ, l'histoire d'un rêve

Au départ, c'est l'histoire d'une bande de copains, au nombre de trente-trois, fraîchement sortis de l'Insa, une école d'ingénieurs à Lyon. Passionnés de théâtre, de danse et de musique, ils ont mûri le rêve de s'approprier un lieu où ils pourraient se retrouver et créer des spectacles.
C'est ainsi qu'ils achètent une vieille grange en 1998 à Blanhac, qu'ils remettent en état et en font un lieu de répétition. L'association Rêve de Foin est née. Au fil des années, des liens d'amitié, presque familiaux se créent.

Vingt ans de Rêves

Un an plus tard, ils jouent leurs premiers spectacles. Puis ils créent le festival des Nuits de Rêve, qui a lieu sur le magnifique site des moulins de Blanhac, sur la commune de Rosières, durant cinq jours en juillet. Concerts, spectacles pour enfants, représentations théâtrales haut de gamme se suivent pour le grand plaisir des festivaliers, qui viennent parfois de très loin pour faire le plein de culture.
Cette année, l'association va fêter ses vingt ans d'existence. La vingtième édition des Nuits de Rêve, qui se tiendra du 11 au 15 juillet 2018, promet d'être une belle fête, avec sans doute, une pointure artistique qui sera invitée mais encore inconnue à ce jour.

Des activités toute l'année

Ce samedi 9 septembre à Blanhac, les membres de l'association Rêve de Foin ont lancé leur saison culturelle. En ouvrant les portes de la Grange à tous, les « rêveurs », qui comptent désormais plus de quatre-vingt adhérents, ont voulu démontrer qu'au delà du festival estival, l'association propose des activités toutes l'année avec une programmation culturelle de qualité.
Pour cette saison, sept représentations théâtrales seront produites, des stages et des week-ends théâtre seront ouvert à tous, des soirées lectures seront proposées, notamment au sein de l'emblématique Grange des Vachers, un journal sera créé. Enfin, un concours de totems en forme de vache (celle présente sur toutes les affiches depuis vingt ans) sera organisé.

La relève assurée d'une génération à l'autre

Pour le vingtième anniversaire du festival, ces passionnés de théâtre envisagent de faire jouer leurs progénitures en leur faisant interpréter des pièces anciennes de leur répertoire. Des ados qui s'investissent déjà beaucoup dans l'organisation de la manifestation.
« C'est très émouvant de les voir s'investir déjà eux-mêmes. C'est comme chacun des membres de l'association, au fil des années, chacun a pu participer selon ses contraintes familiales et professionnelles », a expliqué Isabelle, une maman émue.

Des retombées économiques sur tout le territoire

Le festival Nuits de Rêve jouit d'une excellente notoriété dans le paysage culturel de Haute-Loire. Comme l'a expliqué son directeur, Sébastien Bouchet, « le bilan artistique est très bon, on a d'excellents retours. Il y a des retombées économiques avec les hébergements des festivaliers en gîtes par exemple. On a comptabilisé 4 000 spectateurs durant la dernière édition, 3 700 entrées payantes et 300 personnes présentes durant les spectacles d'ouverture et de clôture ».
Pour rappel, l'ouverture du festival avait eu lieu sur la place de Rosières et avait attiré beaucoup de monde.

Une grande notoriété en Emblavez

L'association bénéficie de subventions de la commune de Rosières, du Département, de la Région et de la Communauté d'Agglomération. Les représentants des collectivités présents ce samedi 9 ont d'ailleurs renouvelé leurs félicitations et leurs encouragements aux membres de l'association, en rappelant la place importante que tient le festival durant l'été.
« Vous avez tissé des liens d'amitié dans la commune, on vous identifie personnellement. Votre festival apporte une grande notoriété dans le paysage culturel de l'Emblavez »,a reconnu le maire, Adrien Gouteyron.
Pour ceux qui le souhaitaient, les bénévoles ont organisé une visite guidée de la maison, anecdotes à l'appui. Une Assemblée Générale, présidée par Sylvain Laurent, devait se tenir dans l'après-midi. Puis un repas ouvert à tous a été proposé en soirée. Les bénévoles sont toujours les bienvenus au sein de l'association, ainsi que ceux qui veulent s'initier au théâtre.

M-A.B





 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire