Pour le PS 43, seuls des colistiers de Johanny peuvent s'en réclamer sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Pour le PS 43, seuls des colistiers de Johanny peuvent s'en réclamer

Date : 26/02/2020 | Mise à jour : 27/02/2020 08:13
Partager

Alors que la liste de Catherine Granier-Chevassus affirme qu'elle comprend en son sein un ou plusieurs colistiers encartés au PS, les instances départementales du parti, elles, refusent une telle association.

Dans un communiqué, ce mercredi 25 février 2020, la fédération du Parti Socialiste de Haute-Loire tient à préciser que, « dans le cadre des prochaines élections municipales au Puy-en-Velay, seuls les candidats de la liste "Le Puy en commun, en vert et pour tous" peuvent se réclamer adhérents du Parti Socialiste ».

« six colistiers engagés dans des organisations politiques »

Une référence, certainement, à l’annonce de la liste « Une nouvelle respiration pour Le Puy ». Ce vendredi 21 février, sa tête de liste, Catherine Granier-Chevassus, a précisé à la presse que celle-ci était composée de 29 colistiers sans aucune appartenance à un parti ou à un mouvement politique et de « six colistiers engagés dans des organisations politiques du PS à l’UDI en passant par le Modem et LREM ».

Socialiste mais pas engagée

Contacté par téléphone, Catherine Grasset-Chevassus a partagé le nom d’un colistier prétendu être encarté Parti Socialiste. Il s’agit de Bernadette Pichot, 69 ans, neuvième sur la liste « Une nouvelle respiration pour Le Puy ». Joint également par téléphone, elle a certifié être une socialiste convaincue mais inscrite à aucun parti. « Depuis le début, j’ai informé Catherine que je n’étais pas engagée au PS, assure Bernadette Pichot. Je pense qu’on n'a pas besoin d’être encarté pour avoir les idées du parti. » Détentrice de la carte du PS 43, elle a décidé de la rendre en 2008. « Je suis issue d’une famille de socialiste non sectaire. Mais le parti socialiste étant ce qu’il est devenu, j’ai préféré y renoncer. J'ai été socialiste encartée. Je suis à présent une socialiste libre ».

Nicolas Defay et Annabel Walker





Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteCB le 29 février 2020 - 21h20
Ce n'est pas beau de mentir. Le seul PS encarté à ce jour au Puy est sur la liste LE PUY EN COMMUN. Le PS de Haute loire n'a pas trahi Hollande et on peut lui reprocher son suivisme, qui a été celui de C Granier, qui a, dès la défaite de Valls à la primaire de la gauche, décidé de soutenir Macron, trahissant l'engagement de soutenir le vainqueur BENOIT Hamon.

Signaler un abus

img_journalisteGA le 28 février 2020 - 17h30
La politique telle qu'on peut la détester, avec ces positions intransigeantes émanant des partis ! Les candidatures aux élections se font à partir de projets, nouveaux, sérieux et réalistes, pour la meilleure gestion de la commune. Et si certains, de droite, du centre et de gauche se retrouvent pour mener ensemble ces projets au service de la population, c'est tant mieux. Et tant pis pour les autres, enfermés dans leurs querelles idéologiques !

Signaler un abus

img_journalisteL le 27 février 2020 - 06h44
Etre encarté PS n'est pas une bonne référence en plus actuellement et d'ailleurs l'ancien A Chapavère qui y régnait ne fait plus parler de lui après l'avoir mis très très bas avec son soutient à Hollande. Il vaut mieux avoir des idées et n'être d'aucun parti tout simplement....

Signaler un abus