Plus de 250 excès de vitesse le week-end de l’ascension sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Plus de 250 excès de vitesse le week-end de l’ascension

Date : 25/05/2020
Partager

C'est moins que le week-end dernier (330), mais on constate encore 12 excès supérieurs à 40 km/h et un automobiliste flashé à 181 km/h.

C'est un peu devenu une habitude depuis ces dernières semaines et les services de gendarmerie font écho de leurs bilans routiers.
Déjà fin avril, en une seule journée, plus de 100 excès de vitesse étaient constatés et les forces de l'ordre mettaient en garde face à un certain relâchement des automobilistes en période de confinement. 
Les services de gendarmerie ont régulièrement communiqué les résultats de leurs opérations de contrôle et si la semaine du déconfinement avait été caractérisée par plus de 360 excès de vitesse constatés, le week-end suivant, du 15 au 17 mai c'étaient encore 330 excès de vitesse relevés par les gendarmes de Haute-Loire.

Plus de 250 excès de vitesse le week-end de l’ascension

Lors du week-end de l’ascension du 20 au 24 mai 2020, plus de deux cents cinquante excès de vitesse, dont 12 dépassant la vitesse autorisée de plus de 40 km?h, ont été constatés en Haute-Loire.
"Ces excès de vitesse constatés notamment en agglomération, témoignent encore une fois d’un relâchement de certains conducteurs en cette période marquée par une augmentation du flux routier", soulignent les services de gendarmerie dans un communiqué de presse.
Au cours du week-end, 12 dépassements supérieurs à 40 km/h ont été constatés essentiellement sur des axes limités à 80 km/h ; dont une supérieur à 50 km/h (181 km/h) par un véhicule léger.

"La gendarmerie, encore engagée dans de nombreuses actions dans le cadre de la crise sanitaire, poursuit sa mission de lutte contre l’insécurité routière et est présente sur les routes du département afin d’assurer la sécurité des usagers et de relever les infractions graves génératrices d’accidents", conclut le communiqué de presse des forces de l'ordre. 
Rappelons également que la Haute-Loire a enregistré ce week-end sa quatrième victime de la route depuis le début de l'année, un motard de 64 ans à Saint-Georges-Lagricol.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistec le 28 mai 2020 - 10h04
Ce n'est pourtant pas difficile d'échapper à la "répression anti-automobilistes", de conserver ses points de permis et de ne pas donner d'argent supplémentaire à l'état : il suffit de respecter le code de la route ! C'est au-dessus de vos forces ?

Signaler un abus

img_journalistecI le 25 mai 2020 - 20h45
la gendarmerie, encore engagée dans de nombreuses actions dans le cadre de la crise sanitaire, poursuit sa mission de répression anti-automobilistes grace aux 80km/h et est présente sur les routes du département afin de remplir les caisses de l'état et de relever les infractions liées à une vitesse inadaptée ayant pour objectif d'amasser de l'argent. Les autres comportements générateurs d'accidents peuvent perdurer.

Signaler un abus

img_journalistepp le 25 mai 2020 - 17h12
Tant que les constructeurs fabriqueront des véhicules permettant des vitesses insensées il se trouvera des inconscients pour ne pas conduire avec sagesse .

Signaler un abus