Plus de 155 millions d'euros d'aides agricoles de l'UE en Haute-Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Plus de 155 millions d'euros d'aides agricoles de l'UE en Haute-Loire

Date : 24/05/2019 | Mise à jour : 04/06/2019 15:13
Partager

En 2017 (derniers chiffres disponibles), les exploitations agricoles de Haute-Loire ont bénéficié de plus de 155 millions d'euros d'aides de la Politique agricole commune (PAC). Zoomdici a compilé une carte pour les visualiser par commune.

Chaque Etat membre est tenu de publier un certain nombre d’informations relatives aux bénéficiaires des aides de la politique agricole commune (PAC), qu’elles relèvent du fonds européen agricole de garantie (FEAGA) ou du fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).

> Lire aussi : Les agriculteurs de Haute-Loire préparent la prochaine PAC

Ces informations sont directement issues des données individuelles de paiement (DIP), transmises par les organismes payeurs à la Commission européenne chaque année dans le cadre de la déclaration annuelle des comptes.

> Lire aussi : Européennes : Où, quand et comment voter en Haute-Loire ?

Selon les derniers chiffres publiés par l'UE en 2017, les exploitations agricoles de Haute-Loire ont bénéficié de 155 282 634 € d'aides de la Politique agricole commune (PAC). Ici, vous pourrez connaître le montant octroyé par commune.

> Lire aussi : Dimanche, c’est à chacun de choisir son Europe...

Le motif le plus important, et de loin, est "Aide aux zones soumises à des contraintes naturelles" sachant que la Haute-Loire se situe en moyenne montagne.
Le 2e est l' Aide de base découplée à la surface (DPB)".
Le 3e "Soutien pour les pratiques respectant le verdissement". 

Cette carte présente pour la Haute-Loire la liste de l'ensemble des bénéficiaires des fonds agricoles européens en 2017. Zoomdici a fait le choix de ne pas donner les chiffres par exploitant mais par commune. Sachant que certains exploitants exercent sur plusieurs communes. Car il ne s'agit pas là de pointer du doigt tel ou tel bénéficiaire, et encore moins d'aiguiser les jalousies, mais bien d'illustrer les proportions dans lesquelles les subventions européennes sont versées. A noter que les chiffres que nous relayons ne comprennent pas les aides aux bâtiments d'élevage qui sont versées une à deux fois dans la carrière d'un agriculteur.


 
Zoomez sur votre commune.
Les montants indiqués sont en euros.
Source : Telepac

Annabel Walker



Motifs de versement d'aides PAC 2017 en Haute-Loire
Infogram





Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteR le 30 mai 2019 - 11h19
Disons le clairement, les agriculteurs font la loi (voyez leurs manifs), sont bien plus riches qu'ils ne le disent, sont toujours en train de pleurer et personne n'ose dire quoi que ce soit. J'en ai même vu un, prendre la déviation du Puy...

Signaler un abus

img_journalisteMH le 27 mai 2019 - 11h47
HM - 27/05/2019 - 11h40. Totalement d'accord avec le témoignage de GG. Je suis propriétaire d'un bois borné et hélas pour moi voisin de deux agriculteurs. Malgré un piquetage, j'ai du mal à faire respecter les limites, dés que j'élague les branches, ils labourent 1 ou 2 raies dans mon terrain en renversant les piquets. Des talus en bordure de chemins publics sont détruits pour agrandir la surface cultivable au détriment des limites détruites aussi.

Signaler un abus

img_journalisteGG le 26 mai 2019 - 10h43
155 M€: soit environ 47000€ par exploitation soit 3910€ /mois on est loin des 1400€ SMIC, encore + loin des 300/400€ mois de revenu revendiqué par certains !!! Sans compter le peu de revenu de la ferme !!! Faut pas s'étonner que les villages deviennent des déserts , ces chasseurs de primes à l'Hectare sont prêt à tout pour toujours avoir plus de surface donc plus de primes, ils ont déjà exterminés nombre de leurs voisins et comptent bien remplacer les seigneurs d'antan d'ici peu

Signaler un abus