Pas d'indemnités pour Laurent Wauquiez sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Pas d'indemnités pour Laurent Wauquiez

Date : 18/05/2012 | Mise à jour : 18/05/2012 20:20
Partager

Avant même la passation de pouvoir au Ministère de la Recherche et de l'Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez a refusé les indemnités proposées aux ministres à la fin de leurs fonctions, soit environ 14 000 euros mensuel.

La passation de pouvoirs entre Laurent Wauquiez et Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a eu lieu jeudi 17 mai 2012 à 19 heures au Ministère de l'Enseignement. Le maire ponot avait décidé avant cette cérémonie de refuser les indemnités qui lui été dues.

Des indemnités de six mois

La république prévoit que tout ministre qui se retrouve sans emploi puisse bénéficier de l'intégralité de ses indemnités pendant six mois. Pour Laurent Wauquiez, les élus doivent dans cette période de crise montrer l'exemple et il n'était pas question de bénéficier d'un salaire alors qu'il n'est plus en poste.
« Je ne veux aucun avantage liés à l’ancienne fonction de Ministre. La République des privilèges, ce n’est pas pour moi. D’autres personnes sont plus en difficulté que moi. » a t-il déclaré dans un communiqué.  

La fin des transports gratuits

Lorsque Laurent Wauquiez cumulait les mandats de maire et de ministre, il versait une partie de sa rémunération en dons à des associations humanitaires.

Pour mémoire au ministère il n'avait pas souhaité qu'on lui attribue de logement de fonction et n'a pas non plus utilisé les services d'un officier de sécurité qui lui était affecté pour sa présence en Haute Loire.
Une des autres conséquences de cette passation de pouvoir est qu'il ne pourra plus voyager gratuitement dans nimporte quel transport, plus de véhicule de fonction ni d'avions ou de trains.


Piqûre de rappel

Laurent Wauquiez a égréné les postes au gouvernement entre 2007 et 2012 : porte-parole du gouvernement, puis secrétaire d'Etat à l'emploi, puis ministre auprès de la ministre Michèle Alliot-Marie aux affaires européennes et enfin ministre de l'Enseignement supérieur.
Il est remplacé au Ministère par Geneviève Fioraso, ex-enseignante et député de la deuxième circonscription en Isère. Rappelons qu'il se présente aux legislatives 2012 dans la première circonscription de Haute-Loire.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteV le 23 mai 2012 - 07h46
M Wauquiez, le geste que vous avez fait est remarquable , mais quand même c'est une sacré somme , moi qui ne perçois qu'une petite pension d'invalidité ça me ferait plus d'un an de revenu, surtout que cet argent refusé va servir à quoi maintenant, ils vont bien en profiter au gouvernement, et surement pas pour des donc comme vous le faite, c'est quand même dommage

Signaler un abus

img_journalisteJV le 22 mai 2012 - 16h23
Zoomdici a tranché cette discussion en mettant en ligne aujourd'hui la réaction de ses anciens collègues du gouvernement. Il semble qu'ils ne garderont pas de Wauquiez un souvenir impérissable et qu'à l'occasion ils sauront faire comme la mule du Pape.

Signaler un abus

img_journalistedt le 22 mai 2012 - 07h20
si il touchait le smic comme moi;il pourrait pas le faire

Signaler un abus