Lutte contre l'antisémitisme : une foule émue sous l'Arbre de la Liberté sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Lutte contre l'antisémitisme : une foule émue sous l'Arbre de la Liberté

Date : 19/02/2019 | Mise à jour : 20/02/2019 06:38
Partager

Ce mardi 19 février 2019 au Puy-en-Velay, plus de 300 citoyens ont répondu présent à l'appel national contre l'antisémitisme. La foule s'est réunie en silence devant la mairie, face à des élus locaux émus et nombreux.

L'appel a été lancé par la quasi totalité des partis politiques, suite à la recrudescence d'actes antisémites recensés en France en 2018 (+74% en un an), et plus particulièrement ces derniers jours. Au Puy-en-Velay, c'est une foule de riverains qui y a répondu favorablement. Vêtus de noir, élus et citoyens se sont montrés émus et solidaires.

Des discours concis et puissants

Postés sous l'Arbre de la Liberté, devant la mairie, dans une obscurité digne de l'ambiance, les citoyens ont préféré rester silencieux, malgré le micro qui leur était tendu par Huguette Portal, première adjointe à la mairie. Les élus, pour leur part, n'ont pas hésité à prendre la parole, quitte à confier leur vive émotion.

"La bête immonde est encore présente"

Après une minute de silence, Adrien Gouteyron, maire de Rosières et ancien sénateur de la Haute-Loire, s'est voulu à la fois bref et percutant. "Je suis très ému", a-t-il d'abord avoué avant de déclarer : "la bête immonde est encore présente et il faut veiller à la chasser". La gravité du sujet étant rappelée, l'ex-parlementaire a admis qu'il était touché par "la chaleur humaine" de l'assemblée réunie pour l'occasion. Devant la foule attentive, Yves Rousset, préfet de la Haute-Loire, a quant à lui mis l'accent sur l'avenir. "Soyons des passeurs de mémoire à ceux qui viennent après nous", a-t-il déclaré.

> Lire aussi : La communauté juive au Puy-en-Velay : une présence historique oubliée (8 oct. 2018)

Des élus rassemblés malgré les divergences

Aux côtés des membres du conseil municipal, d'autres figures politiques locales ont tenu à participer à ce moment fraternel. Cécile Gallien, maire LREM de Vorey-sur-Arzon, ou encore André Chapaveire, secrétaire départemental du Parti Socialiste et conseiller régional, ont affiché leur vif soutien à la communauté juive de France. Face à la montée de l'antisémitisme, les personnalités altiligériennes ont fait fi de leur appartenance politique, au profit de la solidarité. Le rassemblement n'a duré qu'une petite demi-heure, mais il aura sans doute marqué les esprits des protagonistes.


A.S.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistec le 20 février 2019 - 16h13
Où étaient les Gilets jaunes, en ce mardi 19 février ?

Signaler un abus

img_journalisterv le 20 février 2019 - 13h23
Quelle est la position du président des Republicains Mr Laurent Wauquiez sur le sujet de l'antisémisme ? A t il participė à une manifestation pour s'opposer à cette atrocité ? Relayez l'information sur sa position, c'est un sujet sensible où il doit s'exprimer en qualité de chef de parti politique ! C'est son rôle de chef des LR, il doit être à la hauteur de son rôle et quitter la parka rouge ! Homme d'état ou homme de parti, à lui de montrer ses aptitudes de futur chef d'état !

Signaler un abus

img_journalisteAB le 20 février 2019 - 12h41
La Mairie aurait dû nous dire de venir avec des torches ! Nous étions dans le noir complet ! Pas d'éclairage public Place du Martouret ?

Signaler un abus