logo_zoom

Opération de lutte contre la renouée du Japon à Gumières

Date : 09/02/2017
Partager

La renouée du Japon est considérée comme une plante invasive, constituant une menace pour la biodiversité. Elle colonise principalement les espaces en friches, les bords de route et les berges des cours d’eau.

Dans le cadre du contrat de rivières Mare et Bonson, Loire Forez s’est engagée à préserver les cours d’eau et les milieux aquatiques. L’agglomération mène ainsi des opérations de lutte contre cette plante envahissante. A Gumières, le long de la rivière la Mare, un chantier a débuté le vendredi 3 février, pour une durée de 10 jours environ. Pour ce chantier, la méthode retenue est celle de l’occultation par bâchage au sol. Expérimentée avec succès depuis 2007 et validée scientifiquement par des chercheurs de l’Université de Lyon, elle permet de supprimer durablement la plante et ses rhizomes (racines) de la surface traitée. L’opération de déroule sur une période de 18 mois en 3 étapes. Cette opération se déroule en collaboration avec le Département de la Loire, propriétaire d’une partie du terrain concerné.

  • Le coût total de l’opération s’élève à 20 678 € HT, subventionné à hauteur de 35 % par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, 30 % par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et 15 % par le Département de la Loire.

La renouée du Japon : une plante envahissante

Originaire d’Extrême-Orient et introduite comme plante d’ornement, cette espèce vivace se développe facilement. Grâce à nos climats tempérés et par absence de prédation, elle se développe de manière dense et anarchique et menace donc l’ensemble de l’écosystème. Elle figure au palmarès des 100 pires espèces envahissantes de la planète selon l'Union mondiale pour la nature (UICN).

 
Partager

Vous aimerez aussi

Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire