New Deal Mobile : La 4G dans toute la Hte-Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

New Deal Mobile : La 4G dans toute la Hte-Loire

Date : 07/07/2020 | Mise à jour : 09/07/2020 15:14
Partager

L’objectif est clair. Que le département soit totalement couvert par le réseau 4G avant la fin 2027. Pour cela, de plus en plus de pylônes seront construits afin d’accueillir les antennes des multi-opérateurs émetteurs.

Le New Deal Mobile, quésako ? Le 14 janvier 2018, les pouvoirs publics et les opérateurs télécoms ont conclu un accord intitulé le New Deal Mobile. Ainsi Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR ont pris la responsabilité d’effectuer l’aménagement numérique de la totalité du territoire. En contrepartie, ils bénéficieront de 3 milliards de remise sur les recettes des redevances de fréquences par l’État. Les opérateurs vont construire 5000 pylônes d’ici 2025 au rythme de 600 à 800 sites par an et par opérateur sur le territoire national.

La Haute-Loire à la traîne pour la 4G

À l’échelle du pays, plus de 75 000 sites mobiles sont déjà en 4G sur les 84 500 sites mobiles tous opérateurs confondus en France. 89% des sites des opérateurs ont donc été convertis en 4G, plus de 99% de la population est couverte en 4G. Les opérateurs ont passé près de 19 700 sites en 4G depuis 2018. La région Auvergne-Rhône-Alpes comptait 11 462 sites au 31 mars 2020 dont 10 229 sites déjà équipés en 4G.
En ce qui concerne la Haute-Loire, elle comptait 489 sites au 31 mars 2020. 312 sites étaient équipés en 4G. Toujours en Haute-Loire, 95 sites sont passés en 4G entre le 31 mars 2018 et le 31 mars 2020 (2 407 site à l’échelle régionale). À cette date, il reste 177 sites qui doivent encore migrer vers la 4G. Sur les 12 départements que comprend l’AuRa, le département altiligérien est celui qui possède le moins de site équipé 4G, l’Isère étant celui en comptant le plus avec 411 sites.

Le département avec le plus de pylônes

Au 31 mars 2020, 1 233 sites doivent encore migrer vers la 4G dans les 12 départements de la grande Région. 1 076 se trouvent sur des pylônes mutualisés à quatre opérateurs. Cela correspond à 269 pylônes multi-opérateurs couvrant 386 centres-bourgs de commune.
En Haute-Loire, 42 pylônes accueillant les 4 opérateurs passeront en 4G au plus tard fin 2022. Notre département est celui qui contiendra le plus de pylône de ce type de la Région AuRa. Ceci est dû à l’aspect rural du territoire tout comme les départements du Cantal et de l’Ardèche avec 41 pylônes concernés chacun. Seuls deux dispositifs de ce genre sont présents en Haute-Savoie, trois dans le Rhône et sept en Savoie.

56 pylônes à brancher en Haute-Loire d’ici 2027

En complément des sites à passer en 4G, ce sont au total 295 sites dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui seront édifiés et financés par les opérateurs entre fin 2019 et début 2022. En Haute-Loire, 16 centre-bourgs de communes différentes sont compris dans ce programme. 6 pylônes multi-opérateurs doivent encore être construits dans le cadre des anciens programmes de couverture « zones blanches » et « sites stratégiques ». Deux pylônes ont été récemment mis en service à Jax et Grèzes. Au cours des mois d’avril et de mai 2020, 28 sites multi-opérateurs ont été ouverts en 4G se trouvant sur 7 pylônes mutualisés sur les communes d’Araules, Goudet, Saint-Vert, Félines, Bellevue-La Montagne, Montusclat et Cronce.

D’ici 2027, 56 pylônes sont à brancher en Haute-Loire ce qui représente 7 antennes par an de 2018 à 2025. Au 4 juillet 2020, 28 sites sont identifiés. Parmi eux, 2 sites sont déjà mis en service. Il s’agit de celui d’Alleyras, le 27 avril 2020. Et celui du Monastier-sur-Gazeille, le 15 juin de cette année.

Les sites retenus pour passer à la 4G prochainement :

5 sites à réaliser avant le 18 juillet 2021 :
- Lapte (Le barrage de Lavalette)
- Sembadel
- Monistrol d’Allier
- Mazeyrat d’Allier
- Le Bouchet-saint-Nicolas

6 site à réaliser avant le 28 décembre 2021 :
- Lamothe
- Azérat
- Chavaniac-Lafayette
- Saint-Sigolène
- Monlet
- Frugières le Pin

3 sites à réaliser avant le 29 décembre 2021 :
- Sanssac L’Église
- Fay-sur-Lignon
- Champagnac le Vieux/Saint-Vert


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteR le 10 juillet 2020 - 00h07
Franchement, c'était pas mieux avant sans internet.? Facebook ou Instagram ont apporté quoi à nos sociétés ? Un mieux vivre ? Non , que de la fanfreluche à deux balles mais ça rapporte des sous aux actionnaires grâce aux couillons qui l'utilisent

Signaler un abus

img_journalistea le 9 juillet 2020 - 16h40
Les écolos râlent toujours sur l'implantation de ces pylônes et même quand ils ne peuvent se connecter à internet et/ou avec leur portable.....FAUDRAIT SAVOIR !!!

Signaler un abus