Myrtilles, arnica, gentiane: on ne fait pas n'importe quoi ! sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Myrtilles, arnica, gentiane: on ne fait pas n'importe quoi !

Date : 19/07/2017 | Mise à jour : 03/08/2017 22:32
Partager

La cueillette de la myrtille est autorisée par arrêté préfectoral depuis le samedi 22 juillet sur l'ensemble du département de la Loire, sous certaines conditions. Un rappel de la législation avant la Fête des airelles-myrtilles du 14 et 15 août à Sauvain.

L’arrêté préfectoral pour 2017 autorise le ramassage de toutes les espèces d'airelles, notamment les myrtilles (Vaccinum myrtillus) à l’aide de peignes et leur cession à titre gratuit ou onéreux, à compter du samedi 22 juillet 2017 à 8h sur l’ensemble du département.

De plus, selon les dispositions de l'arrêté préfectoral du 12 juillet 2004, il est rappelé que la cueillette des fleurs de l'Arnica des montagnes (Arnica montana) est autorisée, mais que celle de l'appareil végétatif de l'Arnica (tiges, feuilles et racines) est interdite.

La cueillette des fruits nécessite aussi le consentement des propriétaires des terrains où ont lieu cueillette et ramassage. En effet, l'article 547 du code civil précise que les fruits naturels de la terre (comprenant champignons, plantes, fleurs, fruits, semences...) appartiennent au propriétaire. Le code forestier (article R.331-2) prévoit des contraventions de 2e classe pour tout prélèvement non autorisé par le propriétaire et de 4ème classe lorsque le volume prélevé sans autorisation est supérieur à 5 litres.


La cueillette de rhizomes, tiges ou fleurs de Gentiane jaune (Gentiana lutea) est soumise à la délivrance d'une autorisation annuelle individuelle de ramassage, à demander auprès du Service Eau et Environnement de la Direction Départementale des Territoires de la Loire.

  • En cas d'infraction à ces règles, une contravention de 4e classe (pouvant aller jusqu'à 750 € d'amende) est prévue par le code de l'environnement. Des contrôles seront réalisés par les agents de l'office national des forêts (ONF) et ceux de l'office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...